Articles parus dans l’US

Extrême droite : sortons les fachos des facs ! L’US N° 777 du 14 avril 2018

Ces dernières semaines, les violences d’extrême
droite se sont multipliées de façon très inquiétante
dans le cadre des mobilisations contre
la réforme de l’enseignement supérieur.

Sortons les fachos des facs !
Mouvements fascistes violents

À Montpellier, des individus cagoulés
et armés de lattes de bois ont forcé l’évacuation
d’un amphithéâtre de l’université occupé par
des étudiants. Ils ont menacé, frappé et insulté
les étudiants présents, en blessant quatre.
Il apparaît que le doyen de l’université de droit a,
a minima, laissé faire cette agression sur des
jeunes placés sous sa responsabilité, voire en
aurait été complice. Ces faits et les déclarations
qui les ont suivis ont soulevé l’indignation
et il a été contraint de démissionner.

À la sortie d’une AG à Lille, deux étudiants
ont été agressés par un groupe se revendiquant
de l’extrême droite. Les élèves et les personnels
du lycée autogéré de Paris ont été victimes
d’un groupuscule semblable.

À Strasbourg, une dizaine d’individus
se revendiquant du « Bastion social »,
mouvement fasciste, ont violemment attaqué
un groupe de lycéens et d’étudiants en lutte
qui décollaient des affiches de l’extrême droite,
sur le campus de l’université.
D’odieux tags antisémites ont été commis,
en particulier à l’université de Paris 1.

Le SNES-FSU est solidaire des jeunes et des
personnels agressés. La violence, les injures
racistes, sexistes et homophobes sont inacceptables
et condamnables.
L’extrême droite et ses militants portent
des valeurs et des propositions
qui sont à l’opposé de notre vision d’une
éducation émancipatrice, éclairée et
ouverte aux débats d’idées.

Le SNES poursuivra sans relâche sa lutte
contre l’extrême droite et ses idées,
en lien avec la FSU et notamment via
l’intersyndicale.
Tous unis contre l’extrême droite.

Aurélia Sarrasin

Autres articles de la rubrique Articles parus dans l’US