Actualité théâtrale

Le 6 et 7 mai au Théâtre de l’Odéon, le 10 mai à l’Espace 1789 à Saint-Ouen, le 12 mai au Théâtre Rutebeuf de Clichy-la-Garenne, le 20 mai au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis

F(eux)

Depuis 2012 l’Odéon-Théâtre de l’Europe est inspirateur, protagoniste et maître d’œuvre d’un projet Adolescence et territoire(s) qui, sous la direction de metteurs en scène confirmés, fait travailler ensemble des adolescents des villes partenaires (Paris, Clichy, Saint-Denis et Saint-Ouen) pour écrire et produire un spectacle théâtral. Après Didier Ruiz en 2013, Jean Bellorini en 2014, Julie Deliquet en 2015, ce sont les comédiennes et dramaturges, Manon Thorel et Julie Lerat-Gersant (Compagnie La Piccola Familia) qui ont pris en main le projet. Avec dix-sept adolescents des villes concernées, elles ont interrogé la question du point de vue. Que pense chacun des protagonistes d’un événement, comment son point de vue s’accorde-t-il ou entre-t-il en conflit avec celui d’un autre ? L’aboutissement de ce travail collectif est F(eux).

Théâtre : F(eux)
F a commis un acte grave, F a disparu. Chacun de ceux qu’il a connus ou croisés raconte un moment de sa vie, la façon dont il l’a perçu, ses souvenirs avec lui, composant un portrait puzzle pour tenter de comprendre ce qui a bien pu se passer.
Outre la belle expérience que ce travail de création a dû être pour ces adolescents, dont certains suivent une option théâtre, mais pas tous, le résultat de ce travail est formidable. L’histoire qu’ils racontent tient le public en haleine comme une enquête et, sur scène, ils étonnent. On ne peut qu’être plein d’admiration pour le travail d’encadrement de Manon Thorel et Julie Lerat-Gersant. Tous ces jeunes ont une partition à jouer et ils la jouent avec une fraîcheur et une vivacité surprenantes. Certes quelques-uns ne placent pas encore très bien leur voix, mais ils vivent leur rôle passant avec fluidité de la gravité à l’humour et ils maintiennent la tension dramatique jusqu’au bout. Ils savent aussi chanter et danser ensembles avec talent. Quelle belle réussite pour ce projet que l’on souhaite voir perdurer !

Micheline Rousselet

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Mademoiselle Molière »
    C’est dans l’intimité d’un couple célèbre, Molière et Madeleine Béjart que nous invite le dramaturge Gérard Savoisien. On est en 1661, le succès de Molière a été reconnu par le Roi et il est invité à jouer... Lire la suite (11 septembre)
  • « Et si on ne se mentait plus »
    C’est chez Lucien Guitry, au 26 place Vendôme, que se rencontraient, au tournant du XXème siècle pour déjeuner tous les jeudis, ceux qu’Alphonse Allais avait baptisés « les mousquetaires » et qui... Lire la suite (10 septembre)
  • « Pour le meilleur et pour le dire »
    Imaginons une femme hypersensible qui sort d’une histoire d’amour ratée avec un pervers narcissique et qui rencontre un homme vulnérable, amoureux fou d’elle mais qui n’arrive pas à lui confier ses... Lire la suite (6 septembre)
  • « Asphalt jungle »
    Deux hommes désœuvrés sortent de scène à tour de rôle pour frapper quelqu’un. On ne voit pas la victime, on entend juste les coups et les gémissements. Ils demandent ensuite au troisième, un de leurs... Lire la suite (4 septembre)
  • « Tendresse à quai »
    Une jeune femme en tenue de cadre est assise à une table sur un quai de gare. Elle lit un recueil de poèmes de Mallarmé. Un homme arrive et s’assied à une table voisine, l’observe, se dit qu’il a le... Lire la suite (3 septembre)