Actualités

"Face à l’inégalité de traitement, la solidarité paie !

Depuis la mise en place en 2015 d’une indemnité versée aux personnels exerçants en REP et REP+, les surveillants n’ont jamais pu y avoir droit. Systématiquement le SNES-FSU a porté cette inégalité de traitement entre les personnels à la connaissance des différents Ministres de la Fonction Publique et de l’Éducation Nationale et systématiquement ces ministres ont refusé d’étendre cette indemnité aux surveillants. Pour mémoire l’intégralité des personnels ayant affaire de près ou de (très) loin à un établissement en REp/REP+ bénéficie de cette indemnité : le gouvernement affirme ne pas avoir le budget pour verser cette indemnité aux surveillants, soit, mais il semble bien y avoir un budget permettant à un inspecteur exerçant des missions de coordination de zones REP/REP+ de la percevoir.

Est-il impossible de partager cette indemnité ? C’est la réponse qu’ont choisi ces enseignants du collège Lezay-Marnésia dans l’Académie de Strasbourg. Indignés de constater que les surveillants, leurs collègues qui sont en première ligne face aux élèves toute la journée, soient toujours exclus du dispositif, ils ont mis en place une caisse solidaire où chacun versait une partie libre de son indemnité REP/REP+ afin que la caisse soit ensuite distribuée mensuellement aux surveillants.

Cette initiative solidaire et humaine est admirable, le SNES-FSU qui dénonce cette situation depuis près de quatre ans invite tous les collègues qui le souhaitent à en faire de même dans les établissements concernés. S’il est regrettable que le mépris et la négligence soient les seules réponses gouvernementale à cette injustice au travail (injustice poussée au comble venant de l’employeur public qu’est l’État), il est rassurant de voir que les valeurs solidaires et fraternelles pallie la suffisance des dirigeants.

https://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2019/03/07/college-lezay-marnesia-prime-rep-reversee-en-guise-de-protestation

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/strasbourg-enseignants-du-college-lezay-marnesia-reversent-partie-prime-aux-surveillants-1636850.html

Autres articles de la rubrique Actualités