Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Wi-Ding Ho (Taïwan-Chine-France)

« Face à la nuit » Sortie en salles le 10 juillet 2019.

Trois nuits dans la vie d’un homme. Trois nuits qu’il passe dans un univers interlope où il assiste au basculement de son existence d’homme ordinaire.

Alors qu’il est sur le point de commettre l’irréparable, son passé le rattrape.

Racontées à rebours, ces trois histoires explorent comment les relations qu’il a eues avec les femmes l’ont changé à tout jamais.

Cinéma : Face à la nuit

Première nuit : Dans un monde futuriste en proie à la discrimination, la micro-technologie progresse tandis que la société, elle, ne cesse de vieillir et de reculer de manière irréversible.

Les relations humaines sont malmenées pour finir par ressembler à un hiver glacial.

Zhang Dong Ling, un employé de sécurité d’une soixantaine d’années qui est animé par une rage qu’il a contenue pendant des années, décide de prendre sa revanche face à un supérieur qui, trente ans plus tôt, une nuit, a bouleversé sa vie.

Deuxième nuit : Zhang Dong Ling, un jeune flic plein d’innocence, surprend en rentrant chez lui plus tôt que prévu, sa femme en train de faire l’amour avec son supérieur.

Après un premier moment de rage, Zhang Dong Ling prend sur lui et décide de réprimer sa colère dans l’intérêt de son enfant.

Déambulant dans les rues la nuit, il fait la rencontre d’une jeune étrangère Ara, qu’il avait arrêtée précédemment pour un vol à l’étalage. Ces deux âmes en détresse passeront la nuit ensemble, un épisode amoureux qui marquera la vie de Zang Dong Ling à tout jamais.

Troisième nuit : Big Sister Wang est prise au piège par la police dans un marché de nuit. Elle est conduite au poste et se retrouve menottée auprès d’un jeune homme de dix-huit ans qui n’est autre que Zhang Dong Ling. Au cours de la discussion qui s’engage entre les deux personnes ils vont se rendre compte que leurs passés sont liés.

Une premières version du film a été écrite il y a sept ans parallèlement à une recherche de financement complémentaire du côté de Paris et Berlin, recherches qui sont demeurées infructueuses alors que le film se tournait au compte gouttes.

Le montage des deux premiers segments a été réalisé et Wi Ding Ho a pu en montrer le résultat à des investisseurs qui ont été convaincus et ont permis de finir le film. Un film qui, à tout moment de sa conception fut menacé de ne pas aboutir.

« Face à la nuit » est une histoire à rebours qui s’étend sur quarante ans et pour laquelle trois acteurs ont été engagés pour interpréter un même personnage à plusieurs périodes de sa vie.

Le film aborde les thèmes du temps et du regret et les personnages représentent des archétypes, notamment ceux des femmes : la femme mariée, l’amante, le mère et la fille quatre personnages, qui, par leur diversité et les liens qui le lient à lui définissent le personnage de l’Homme.

Il ne faut pas voir « Face à la nuit  » comme trois films emboîtés mais comme un seul film qui se déroule sur trois nuits et un protagoniste à trois têtes dont le rôle est de guider le spectateur du lever au coucher du soleil, de l’hiver au printemps et du futur au passé...

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Les Grands voisins. La cité rêvée »
    Maël est un artiste peintre sans papiers, Adrien est luthier et musicien. Eux et d’autres résidents de tous crins et venus de tous les horizons ont donné naissance à une utopie moderne en plein cœur... Lire la suite (14 mai)
  • « The room »
    Kate, elle traductrice et Matt artiste peintre, un couple de trentenaires dans l’impossibilité d’avoir un enfant, lassés d’une existence citadine s’installent dans une maison isolée qu’ils ont achetée... Lire la suite (14 mai)
  • « Benni »
    Benni est une fillette de dix ans enfermée depuis sa petite enfance dans un état d’ instabilité, une suractivité permanente et des accès de violence qu’elle ne parvient pas à contenir. Prise en charge... Lire la suite (17 mars)
  • « Le cœur du conflit »
    Un cinéaste japonais et une cinéaste française décident de faire ensemble, non pas un enfant qui serait jeté en pâture à une société offerte à un avenir de plus en plus inquiétant, mais un « enfant... Lire la suite (11 mars)
  • « Femmes d’Argentine »
    En Argentine l’IVG est interdite et les femmes qui la pratiquent clandestinement peuvent encourir des peines de prison si elles sont dénoncées. Toute hospitalisation pour traiter les séquelles d’un... Lire la suite (10 mars)