Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Banksy (Angleterre)

"Faites le mur !" Sortie en salles le 15 décembre 2010

Au moment où Thierry Guetta, personnage excentrique et imprévisible, réussit dans le commerce de la fripe fintage à Los Angeles, il met son activité en stand-by et se lance dans un film sur les maîtres du Street Art dont il suit le travail dans les tous les lieux les plus imprévisibles, les plus inaccessibles, qu’ils décorent de leurs graffs. Ses recherches le conduisent jusqu’à Banksy, graffeur légendaire dont personne n’a jamais vu le visage.
Mais Thierry Guetta s’avère être un cinéaste calamiteux et Banksy lui conseille plutôt que de persévérer dans la voie du cinéma, de se lancer lui-même dans le Street Art, un domaine où il semble montrer des dispositions.
Banksy s’empare de la caméra et laisse le champ libre à Guetta qui va faire merveille dans l’art éphémère jusqu’à devenir le digne successeur d’Andy Warhol. Ses expositions vont très vite devenir un véritable événement…
"Faites le mur" est le premier film de Banksy, ce mystérieux artiste qui a poussé l’audace jusqu’à imposer ses œuvres sur le mur de séparation entre la Palestine et Israël. Ses graffs y représentent une fillette portée au-delà du mur par des ballons de baudruche ou un trou de verdure symbolisant la paix et la quiétude.
Les deux principaux personnages, celui extraverti de Thierry Guetta et celui de Banksy, entouré du mystère de l’anonymat, nous entraînent dans l’intimité et la démarche artistique d’artistes dont la marginalité tenace n’empêche pas que leur talent soit de plus en plus reconnu.

Les œuvres murales de Banksy et de bien d’autres, finissent pas s’imposer et nous obligent à reconnaître que les graffs muraux sont de loin préférables, pour le regard et par leur sensibilité artistique, à tous ses messages publicitaires qui recouvrent murs et palissages, à l’idéologie agressive et souvent douteuse.
Banksy a réussi à convaincre les anglais que ceux qui défigurent nos villes ne sont pas ceux qui dessinent sur les murs mais bien ceux qui construisent des immeubles hideux.
"Faites le mur !" révèle la détermination d’artistes qui oeuvrent dans le sens d’une vraie démarche politique. C’est un film coloré qui pose de vraies questions à propos de l’art éphémère, le Street Art, de façon drôle, incisive mais jamais agressive.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Les petits maîtres du grand hôtel »
    Jacques Deschamps, le réalisateur du film se trouvait à Grenoble où il participait à la commission de sélection des étudiants désirant intégrer le Master de cinéma-documentaire de Lussas, en Ardèche.... Lire la suite (22 septembre)
  • « Ceux qui travaillent »
    Sans diplôme et parti de très bas, devenu à force de volonté cadre supérieur dans une grande compagnie de fret maritime, Franck a de tout temps consacré sa vie au travail. Alors qu’il doit réagir dans... Lire la suite (22 septembre)
  • « Bacarau » 
    En 2016, Kleber Mendonça Filho présentait à Cannes « Aquarius » et brandissait avec son équipe, des pancartes dénonçant ce qu’ils considéraient comme un coup d’État contre la présidente Dilma Rousseff.... Lire la suite (21 septembre)
  • « Ne croyez surtout pas que je hurle »
    A la suite d’une rupture amoureuse qui l’a mis face à des difficultés financières insurmontables et pour plus de commodités, Franck Beauvais quitte Paris et ses activités cinématographiques déjà... Lire la suite (21 septembre)
  • « Ma folle semaine avec Tess »
    Sam, onze ans passe ses vacances d’été avec sa famille, sur une idyllique île néerlandaise. Il a pris la décision de s’isoler plusieurs heures par jour pour s’habituer à une solitude dont il compte... Lire la suite (15 septembre)