Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Philippe Faucon (France)

"Fatima" Sortie en salles le 7 octobre 2015

Nombreuses avant-premières et rencontres-débats programmées

Fatima a élevé seule ses deux filles. Souad a maintenant quinze ans. C’est une adolescente de son temps, avide de liberté. Nesrine, dix-huit ans est tout le contraire. Sage et studieuse, elle envisage d’entreprendre des études de médecine.
Fatima qui s’exprime mal en français, ne l’écrit pas, a de ses filles pour qui elle déborde d’amour et d’ambition, une approche intuitive.
Afin que Souad et Nesrine connaissent une vie meilleure que la sienne, elle travaille sans relâche comme femme de ménage avec des horaires décalés.
Un jour, cette ’mère courage’ qui a basé toute sa vie sur le courage, la droiture et l’exemplarité chute dans un escalier. En arrêt de travail, elle se met à écrire en arabe ce qui ne lui a jamais été possible d’exprimer et décide d’apprendre le français…
Fatima appartient à cette catégorie de femmes de l’immigration qui n’ont pas eu accès à une scolarité et qui ont été amenées à émigrer par nécessité dans un pays dont elles ne connaissent ni la langue, ni les codes.
Fatima, mère courage contemporaine vit en état de constante vigilance et proche de ses filles même si celles-ci se tiennent éloignées d’elle par la langue, des pratiques et des repères différents.

Depuis plus de vingt ans, Philippe Faucon trace dans le paysage du cinéma français un sillon singulier en réalisant des films sociaux dépouillés, sensibles, sans la moindre coquetterie narrative.
Né au Maroc, ayant vécu en Algérie par la suite, il est très attaché à tout ce qui touche au Maghreb et à l’immigration.
En 2000, Samia était une jeune maghrébine des quartiers nord de Marseille qui s’élevait contre les traditions et les interdits religieux imposés par son environnement familial.
Dans "La trahison" en 2005, il revenait sur la guerre d’Algérie avec le personnage d’un sous-lieutenant confronté à la répression et à la torture.
Plus récemment, avec "La Désintégration" il abordait le sujet de l’Islam fondamentaliste et le mécanisme de l’endoctrinement religieux.
Avec "Fatima", il s’est inspiré d’un petit livre"Prière à la lune" où Fatima Elayoubi racontait sous la forme de poèmes, de pensées et fragments, ses luttes de mère et de maghrébine analphabète.

A partir de ce témoignage, il compose un magnifique portrait de femme totalement épuré, d’une grande justesse, crédible dans le moindre de ses gestes, comme dans la conduite de sa détermination.
Les personnages de ses deux filles conçus sur le principe du contraste (l’une est délurée, l’autre sage) sont plus attendus. Mais c’est peut-être le stéréotype qui renforce et complète le personnage de Fatima.
Et si le film de Philippe Faucon qui fait toute la lumière sur un personnage que caractérisent sa discrétion et son invisibilité est une réussite, une œuvre magnifique, il mériterait d’être vu par la plus grand nombre ne serait-ce que pour son dernier plan particulièrement poignant dont la force tient à l’effacement, à l’absence totale d’effet.
Francis Dubois

<Philippe Faucon (tournage)

Pour contribuer au rayonnement mérité de ce film, qui a fait forte impression lors de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, des projections-débats sont organisées dans de nombreuses villes, en avant-première ou après la sortie du film comme ce fut le cas pour les 2 précédents long-métrages, de fiction inspirée du réel, d’aussi grande qualité (« Dans la vie » et « La désintégration »). Les syndiqués ayant la possibilité de faire programmer une projection-débat en novembre ou décembre peuvent prendre contact avec la distribution du film (Roxane Arnold chez Pyramide www.pyramidefilms.com/ )
Philippe Laville

Dates d’Avant-première (en précisant ville, salle de cinéma et intervenants) :
> 17 septembre - à BREST (Studios) en présence du réalisateur Philippe Faucon ; à MALAKOFF (92 – Marcel Pagnol) en présence de Zita Hanrot (interprète du rôle de l’aînée, Nesrine)
> 18/9 – à NANTES (Katorza) avec Philippe Faucon ; à MONTGERON (91 – Cyrano) avec Zita Hanrot.
> 19/9 – à MULHOUSE (Palace) avec Philippe Faucon ; à AUBERVILLIERS (93 – Studio) avec Zita Hanrot.
> 21/9 - à LYON (Comoedia), puis à VENISSIEUX (Gérard-Philipe) avec Philippe Faucon.
> 22/9 - à BRON (Alizés), puis à ST-ETIENNE (Meliès) avec Philippe Faucon ; à DOUAI (Hippodrome) avec Zita Hanrot.
> 23/9 – à GRENOBLE (Club) avec Philippe Faucon
> 24/9 – à RIVES DE GIERS (Ciné Chaplin) avec Philippe Faucon.
> 25/9 – à BEAUVAIS (Cinespace) avec Zita Hanrot.
> 26/9 – à SIX-FOURS (Six n’étoiles) avec Philippe Faucon.
> 28/9 – à HEROUVILLE (Café des images) avec Philippe Faucon.
> 29/9 - à DIJON (Eldorado) avec Philippe Faucon ; à FRONTIGNAN (Ciné mistral) avec Zita Hanrot ; à MORNANT (Jean Carmet) avec Soria Zeroual (interprète -non professionnelle- du rôle de Fatima).
> 30/9 - à LILLE (Métropole) avec Philippe Faucon ; à PERPIGNAN (Castillet) avec Zita Hanrot.
> 1/10 – à ORLEANS (Carmes) avec Philippe Faucon.
> 3/10 – à TOULON (Royal) avec Philippe Faucon  ; à MONTREUIL (Méliès) en présence de Fatima Elayoubi (auteure des 2 ouvrages ayant inspiré le film ’’Prière à la lune’’ et ’’Enfin je peux marcher seule’’ Editions Bachari) ; à CONFLANS-Ste-Honorine (78 – CinéVille) avec Nadja Djerrah, membre du Bureau national de la Ligue des droits de l’Homme et animatrice du groupe de travail national de la LDH “Femmes, genre, égalité” (52e Ciné-débat LDH local – détails sur http://www.ldh-france.org/section/conflans )
> 5/10 – à PARIS (Cinémathèque) avec Philippe Faucon  ;
> 6/10 – à PARIS (UGC Les halles) avec Philippe Faucon.

Autres rencontres-débats après la sortie nationale du film le 7/10  :
liste à venir

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Have a nice day »
    Alors qu’une pluie ininterrompue s’abat sur une petite ville du sud de la chine, Ziao Zhang, qui veut offrir les service d’un chirurgien renommé à son amie défigurée au cours d’une première opération... Lire la suite (23 juin)
  • « Jerico, l’envol infini des jours »
    C’est dans le village de Jérico, niché au cœur de la Cordillère des Andes où vivait sa grand mère que Catalina Mesa est allée à la rencontre de femmes qui, face à sa caméra, évoquent leur passé et leur... Lire la suite (23 juin)
  • « Sicilian Ghost story »
    Habitant d’ un village sicilien, Giuseppe, un garçon de 13 ans disparaît subitement. Toutes les éventualités sont envisagées, mais Luna, sa camarade de classe, écarte l’idée d’une disparition... Lire la suite (13 juin)
  • « Filles du feu »
    Elles ont à peine vingt ans et elles affrontent, en guerrières, l’état islamique au Kurdistan syrien. Dans cet endroit du monde où l’homme marche devant et la femme derrière, le fait qu’elles aient... Lire la suite (12 juin)
  • « Désobéissance »
    Ronit est allée vivre à Manhattan où elle est devenue une photographe reconnue. Elle est partie aux États-Unis pour faire carrière mais aussi, et peut-être plus encore, pour prendre de la distance avec... Lire la suite (10 juin)