CIO

Fermetures des CIO, c’est reparti !

Après les annonces faites par l’ARF sur le passage des Psy-EN aux régions, les CIO continuent de voir leur situation se dégrader. Certains rectorats anticipent le désengagement des conseils généraux en fermant des CIO, le plus souvent en région rurale. Comment ne pas faire le parallèle avec les fermetures de classes programmées par M. Blanquer, essentiellement en zone rurale ?

Quelques exemples :

Strasbourg : 2 suppressions de CIO (1 sèche + un point accueil) + une fusion des 2 CIO de Mulhouse
Poitiers : fermeture de 2 antennes si désengagement
Toulouse : 1 fermeture sèche, 2 menaces de fermeture si désengagement du département
Orléans tours : pas de fermeture prévu mais menaces de pertes de postes administratifs
Pays de la Loire : 2 annexes qui ferment + 1 CIO.
Bordeaux : menace actuellement sur les petits CIO ruraux
Nancy-Metz : menace de fermeture de 2 CIO, suppressions de poste administratifs
Reims : fermetures prévues dans les Ardennes

Nous ne pouvons pas accepter cette dégradation du service public.

Le SNES-FSU appelle les collègues à se réunir et manifester leur opposition à cette nouvelle étape de « casse du service public » notamment à l’occasion de la réunion des Comités techniques académiques.

Autres articles de la rubrique CIO