Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Ce vendredi 30 mars 2012 – BPI Centre Pompidou Paris

Festival "Cinéma du réel" Programmation à ne pas manquer

Quelques unes des initiatives importantes de la 34ème édition du Festival (voir notre présentation générale) ce vendredi :

> Parmi les films en compétition internationale
- à 12h « Autrement la Molussie » de Nicolas Rey, 2012 - 81’ (d’après le roman antifasciste de Günther Stern écrit entre 1932 et 1936) en salle C2
- à 14h « Five broken cameras » (« Les 5 caméras brisées ») d’Emad Burnat et Guy Davidi, 2011 – France Israël Palestine – 90’ en salle C1
projection suivie d’un débat à 16h15

> Dans le cadre de l’hommage à Raùl Ruiz, le cinéaste chilien exilé en France en 1973 et décédé en 2011 : à 18h en Petite salle, « Lettre d’un cinéaste... » (1983 - 16’) et « De grands évènements et des gens ordinaires » (1979 - 60’)

> en Séances spéciales :
- dans le cadre de l’Hommage à Yann Le Masson
« Regarde elle a les yeux grands ouverts » (1980 – 76’) en Petite Salle à 16h

- dans le cadre de la programmation « Exploring documentary : Combattants »
extraits du fonds audiovisuel Slon/Iskra distribuant des films militants depuis 1968 (avec notamment des films de René Vautier, Marcel Trillat, des films d’Haïti, d’Angola, du Canada, du Mozambique...), à 18h45 en salle C2
« The patriot game » d’Arthur MacCaig (Irlande), 93’ suivi d’un débat ; 20h45 salle C2

- dans le cadre de la programmation «  Les 20 ans de l’ACID »
Forum regroupant 2 autres associations (ADDOC et DSGE) sur ’’la diffusion du cinéma documentaire’’ avec la participation des cinéastes Stéphane Arnoux, Luc Decaster, Mika Gianotti, Marion Lary, Mariana Otero, Stefano Savona et de 2 responsables de programmations/diffusions associatives Annabelle Gangneux et Emmanuelle Madeline. 19h au Petit Forum (Entrée libre dans la limite des places disponibles)
« De guerre lasses » de Laurent Bécue-Renard (2003, 100’) un beau film très émouvant et optimiste, que nous avons présenté dans l’Us-Mag, sur les traumatismes et séquelles de la guerre en Bosnie, où 3 femmes cherchent à se reconstruire... à 22h au MK2 Beaubourg

La plupart des films du Festival sont projetés plusieurs fois (détails sur www.cinemadureel.org)
Philippe Laville

Cinéma du réel [1]Bibliothèque publique d’information,
25 rue du Renard, 75197 Paris Cedex 04

Notes

[1Salles et tarifs du festival pour ce vendredi :
Centre Pompidou Cinéma 1, Cinéma 2, Petite Salle, Grande Salle
Place Georges Pompidou, Paris IV
Plein tarif 6 € - Tarif réduit 4 €
Carnet de 5 séances 16 € - Carnet de 10 séances 27 €

L’accès aux salles n’est pas assuré après le début des séances.
MK2 Beaubourg
50, rue Rambuteau, Paris IIIe
Plein tarif 6 € - Tarif réduit 4 € (selon conditions Mk2)
Carnets festival acceptés.

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Zibilla ou la vie zébrée »
    Zibilla est une jeune zèbre qui a été adoptée par des parents chevaux. Dans l’école où elle va et où tous les élèves sont des enfants chevaux, ses rayures sont sujet à de constantes moqueries. Si bien... Lire la suite (12 novembre)
  • « J’aimerais qu’il reste quelque chose »
    « J’aimerais qu’il reste quelque chose », c’est la phrase que prononce une donatrice sans descendant qui vient déposer des documents personnels relatifs à la Shoah dont elle est en possession et qui n’a... Lire la suite (12 novembre)
  • « Le bel été »
    Amed, Mohamed et Wally, réfugiés de Guinée et du Mali ont été recueillis par Robert, Simon et Sophie dans leur maison du bord de la Manche, siège de l’association « des lits solidaires » Ils vont... Lire la suite (11 novembre)
  • « Rendre la justice »
    En France, l’appareil juridique apparaît le plus souvent comme une machine infernale, opaque, mystérieuse, impersonnelle à laquelle il vaut mieux ne pas avoir à faire, qu’il vaut mieux ne pas... Lire la suite (9 novembre)
  • « Noura rêve »
    Jamel a été condamné à une peine de prison ferme pour différents vols, escroqueries et récidives et Noura a demandé le divorce d’autant plus déterminée à retrouver sa liberté qu’entre temps elle a... Lire la suite (9 novembre)