Actualité théâtrale

Au Ciné XIII Théâtre – Du 18 mai au 6 juin 2015

Festival de Formes courtes théâtrales –"Mises en capsules "

culture/théâtreDu lundi au samedi à partir de 19h, chaque soir 5 spectacles de 30 minutes.

Groupe 1 – Chaque lundi et jeudi

- "Le corps parle" d’Aurélie Denis. Mise en scène Arnaud Denis. J’ai eu un accident. J’ai un nouveau corps et je découvre au fur et à mesure que j’avance : qu’est-ce que le corps est grand !

- "Mini moi" de Nicolas Haudelaine. Mise en scène Nicolas Haudelaine avec la collaboration artistique de Philippe Rigot.

Jean-Paul et Swan n’arrivent pas à avoir d’enfant. Les démarches d’adoption étant longues et fastidieuses, ils se tournent vers un "marchand d’enfant".

- "Les égouts de mon âme" de Sébastien blanc et Nicolas Poiret. Mise en scène Anne Bouvier et Pascal Zelcer. Louise écrivait des romans à l’eau de rose. Elle est en perte de vitesse. Son éditeur lui conseille d’écrire son autobiographie bien "crado".

- "Discorde" d’Alexandre Markoff. Mise en scène Alexandre Markoff. L’histoire d’un chœur antique aujourd’hui qui se serait mis à l’autogestion.

- "Je descends souvent dans ton cœur" de Flore Grimaud. Mise en scène Benjamin Guedj. C’est l’histoire d’un deuil et d’une fille qui doit apprendre à grandir avec une mère diva.

- "Inséparables" de Muriel Combeau et Nathalie Lévy-Long. Une comédie sur l’amitié. Pour appartenir au groupe de copains, il faut "faire partie de la famille".

Groupe 2 – Chaque Mardi et vendredi.

- "Chaotique" de Gregory Vouland. Mise en scène Ladislas Chollat. La pièce offre un nouveau point de vue sur la compréhension de ce que sont l’amour, le sexe, la musique, la prostitution…

- "Bataille au sommet" de Roland Topor. Mise ens cène Emmanuel Murat. Au jeu de la mauvaise foi qui sera, de l’alpiniste ou du mondain sortira vainqueur ?

- "Sensitives" de Naema Boudoumi. Mise en scène Naema Boudouni. Des femmes se dévoilent et livrent leur histoire. L’effeuillage débouche sur une autre mise à nue, celle du cœur.

- "Le Déni d’Anna" d’Isabelle Jeanbrau. Mise en scène Isabelle Jeanbrau. Une famille : le père, les deux enfants, l’oncle, la grand-mère. Survient brutalement la mort de la mère.

- "Je vous souhaite d’être follement aimé" de Sophie Bricaire. Mise en scène Sophie Bricaire. Ils ont 20-30ans. Ils se souviennent, s’étonnent, rient , zappent et matchent pour tout réinventer. Qui sont ces guerriers blessés ?

Groupe 3 – Mercredis et samedis.
- "Hervé"
d’Adrienne Ollé et Johann Cuny. Mise en scène Adrienne Ollé. Hervé, quinze ans, n’a que quelques heures pour écrire les vers qui devraient faire de lui le gagnant d’un concours de poésie.
- "OPNI:objet politique non identifié" de Charlotte des Georges et Laurence Oltuski. Bruxelles, commission européenne de la SANCO, Santé des consommateurs…
- "Les listes
" de Julio Wallovits. Mise en scène de Victoire Berger-Perrin. C’est un monde sans contraintes où l’on pourrait laisser libre cours à la créativité artistique où l’on aurait qu’à se consacrer à la peinture, à la musique, à l’écriture. Un monde où la vraie vie serait la vie de Bohème…
- "Un baiser s’il vous plait" d’Emmanuel Mouret. Mise en scène Sandra Everro et Camille Bardery. Emilie rencontre Gabriel par hasard à Nantes. Ils sont séduits l’un par l’autre mais ils savent qu’ils ne se reverront jamais.
- "Duce
" de Matthieu Pierret et Marc Riso. Mise en scène Matthieu Pierret et Marc Riso. Comédie cabaret sur la vie de Mussolini.

Ciné XIII Théâtre 1, Avenue Junot 75 018 Paris
Réservations 01 42 54 15 12
www.misesencapsules.com

Pass intégral 38 € / tarif réduit 24 € accordé aux chômeurs, seniors, habitants du 18ème, étudiants et moins de 26 ans.

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Mademoiselle Molière »
    C’est dans l’intimité d’un couple célèbre, Molière et Madeleine Béjart que nous invite le dramaturge Gérard Savoisien. On est en 1661, le succès de Molière a été reconnu par le Roi et il est invité à jouer... Lire la suite (11 septembre)
  • « Et si on ne se mentait plus »
    C’est chez Lucien Guitry, au 26 place Vendôme, que se rencontraient, au tournant du XXème siècle pour déjeuner tous les jeudis, ceux qu’Alphonse Allais avait baptisés « les mousquetaires » et qui... Lire la suite (10 septembre)
  • « Pour le meilleur et pour le dire »
    Imaginons une femme hypersensible qui sort d’une histoire d’amour ratée avec un pervers narcissique et qui rencontre un homme vulnérable, amoureux fou d’elle mais qui n’arrive pas à lui confier ses... Lire la suite (6 septembre)
  • « Asphalt jungle »
    Deux hommes désœuvrés sortent de scène à tour de rôle pour frapper quelqu’un. On ne voit pas la victime, on entend juste les coups et les gémissements. Ils demandent ensuite au troisième, un de leurs... Lire la suite (4 septembre)
  • « Tendresse à quai »
    Une jeune femme en tenue de cadre est assise à une table sur un quai de gare. Elle lit un recueil de poèmes de Mallarmé. Un homme arrive et s’assied à une table voisine, l’observe, se dit qu’il a le... Lire la suite (3 septembre)