Actualité théâtrale

à La Cartoucherie de Vincennes

"Festival des Écoles du Théâtre Public" du 18 au 28 juin

Comme chaque année depuis six ans, François Rancillac et ses voisins de la Cartoucherie, offrent l’hospitalité aux « spectacles de sortie » des écoles du théâtre public. Avec leur appui, celui des apprentis techniciens, des metteurs en scène, de tout ce monde qui permet la vie des théâtres, ce festival offre aux spectateurs curieux l’occasion de découvrir les nouveaux talents, issus des trois années de formation des écoles nationales supérieures d’art dramatique.
Le cru 2015 est aussi varié que les écoles et les artistes-pédagogues qui y interviennent. Magali Léris avec les comédiens de seconde année de l’Ecole de Limoges proposera une grande traversée des textes de Sophocle. Le Conservatoire National d’art dramatique de Paris présentera la création, par un jeune metteur en scène Raphaêl Trano de Angelis, fasciné par le nô, d’un texte de Mishima, Lady Aoï. Cyril Teste mettra en scène la violence contenue entre les quatre murs d’un lycée, dans Punk rock, qui sera joué par les comédiens sortant de l’Ecole du Nord de Lille. Les élèves de l’ESAD de Paris présenteront Coming out inspiré de textes de Virginie Despentes et Chuck Palahniuk, sous le regard du chorégraphe Tomeo Verges et les élèves de La Manufacture de Lausanne plongeront dans le Lac, imaginé pour eux par Pascal Rambert. Toute la diversité du spectacle vivant est présente pour faire de ce festival un moment joyeux et surprenant.

Micheline Rousselet

Théâtre de l’Aquarium,
Théâtre de l’Épée de Bois,
Théâtre de la Tempête,
Théâtre de l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson
Entrée gratuite mais réservation obligatoire
Théâtre de l’Aquarium : 01 43 74 99 61

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Rémi Larrousse, Songes d’un illusionniste »
    Nous rêvons tous. Que nous révèlent nos rêves ? Cauchemars ou fantasmes, que signifient-ils ? Pour certains ils sont prémonitoires, d’autres y voient le rappel d’un passé oublié ou enfoui. Rémi... Lire la suite (14 décembre)
  • « Cap au pire »
    Cap au pire est l’un des derniers textes écrits par Beckett, un texte écrit en anglais et qu’il ne s’était pas résigné à traduire comme s’il avait hésité à se relancer dans ce dédale, un texte destiné à... Lire la suite (13 décembre)
  • « Probablement les Bahamas » de Martin Crimp
    Milly et Franck savourent le confort de leur cottage où s’annonce pour eux une retraite paisible. Ils ont même à leurs côtés pour faire barrage à leur solitude, la présence rassurante d’une étudiante... Lire la suite (13 décembre)
  • « Mélancolie(s) »
    La pièce commence au printemps, au milieu d’une journée magnifique. Le temps est à la fête pour l’anniversaire de Sacha qui est entourée de son mari qu’elle n’aime plus comme avant, d’Olympe sa sœur... Lire la suite (9 décembre)
  • « La fuite ! » Comédie en huit songes de Mikhaïl Boulgakov.
    1920. Les « Russes blancs » sont aux abois. La guerre civile qui a suivi la révolution bolchevique s’est finie en échec. Il ne reste plus à cette population que de fuir et d’aller trouver refuge en... Lire la suite (4 décembre)