Éditos

Feuille de route

Le Premier ministre entend « rénover notre modèle social »... Vaste programme qui pourrait susciter l’adhésion si l’objectif était de réformer une société minée par les inégalités et dure pour toute une partie de sa jeunesse. Mais la composition de la nouvelle Assemblée, dont les analystes relèvent pudiquement « l’absence de diversification sociale » et la prégnance du monde des entreprises et des affaires, les options assumées du président de la République, laissent peu de doute sur le projet de société envisagé.
Réforme du code du travail, de l’assurance chômage, des retraites, « refondation » de l’apprentissage, telle est la feuille de route du gouvernement qui, dans le même temps, entretient un certain flou sur les mesures envisagées afin d’en désamorcer les dangers.
La rentrée verra probablement les choses se préciser, de même que les conséquences des choix budgétaires sur les différents ministères.
Pour la FSU et le SNES, dès aujourd’hui la feuille de route, elle, est claire. Il faut poursuivre la revalorisation pour les personnels, recruter à hauteur des besoins d’un système éducatif ambitieux, engager une discussion sérieuse sur l’évaluation des élèves au collège et conforter le baccalauréat qui doit demeurer une garantie pour l’accès à l’enseignement supérieur.
Après cette très longue période électorale et en attendant cette rentrée déterminante, bonnes vacances à toutes et à tous.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Un véritable choix de société
    Le tirage au sort infligé aux bacheliers souhaitant intégrer une formation non sélective parce que les capacités d’accueil étaient saturées a suscité un émoi bien légitime et assez consensuel. Les... Lire la suite (13 novembre)
  • Un message sans équivoque
    La journée de grève et de manifestations du 10 octobre à l’appel unanime des organisations a connu un réel succès chez les personnels de l’Éducation nationale. Très présents dans les manifestations... Lire la suite (13 octobre)
  • Employable et corvéable
    Décidément le Medef ne recule devant rien et les dernières décisions du gouvernement sur le code du travail lui ont donné des ailes ! Non content d’avoir obtenu encore plus de flexibilité imposée aux... Lire la suite (23 septembre)
  • Sortie du bois
    La figure « jupitérienne » s’est vite transformée en une incarnation beaucoup plus prosaïque du libéralisme. « L’été budgétaire » du gouvernement n’a laissé aucun doute sur son orientation. À l’avalanche de... Lire la suite (31 août)
  • Dialogue sur ordonnances
    Une cinquantaine de groupes de travail prévus sur le projet de loi réformant le code du travail, des audiences tous azimuts accordées aux organisations syndicales, des concertations prévues sur tous... Lire la suite (14 juin)