Éditos

Feuille de route

Le Premier ministre entend « rénover notre modèle social »... Vaste programme qui pourrait susciter l’adhésion si l’objectif était de réformer une société minée par les inégalités et dure pour toute une partie de sa jeunesse. Mais la composition de la nouvelle Assemblée, dont les analystes relèvent pudiquement « l’absence de diversification sociale » et la prégnance du monde des entreprises et des affaires, les options assumées du président de la République, laissent peu de doute sur le projet de société envisagé.
Réforme du code du travail, de l’assurance chômage, des retraites, « refondation » de l’apprentissage, telle est la feuille de route du gouvernement qui, dans le même temps, entretient un certain flou sur les mesures envisagées afin d’en désamorcer les dangers.
La rentrée verra probablement les choses se préciser, de même que les conséquences des choix budgétaires sur les différents ministères.
Pour la FSU et le SNES, dès aujourd’hui la feuille de route, elle, est claire. Il faut poursuivre la revalorisation pour les personnels, recruter à hauteur des besoins d’un système éducatif ambitieux, engager une discussion sérieuse sur l’évaluation des élèves au collège et conforter le baccalauréat qui doit demeurer une garantie pour l’accès à l’enseignement supérieur.
Après cette très longue période électorale et en attendant cette rentrée déterminante, bonnes vacances à toutes et à tous.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Acharnement
    La recherche obsessionnelle de supposés gisements d’économies conduit la Cour des comptes à d’inquiétants rabâchages. Ainsi fin mai, la Cour a-t-elle sorti un rapport déplorant l’augmentation du nombre... Lire la suite (8 juin)
  • Vérité des prix
    Emmanuel Macron surjoue le modernisme tout en appliquant de vieilles recettes libérales, de son côté Jean-Michel Blanquer ne rate aucune occasion pour vanter l’école « du bon vieux temps » tout en... Lire la suite (18 mai)
  • Incontournable grève  !
    «  Une journée de grève isolée ne sert à rien  », «  de toute façon les réformes passeront  »... arguments récurrents donnés par les collègues qui ne font pas grève. Faut-il pour autant se priver de ce mode... Lire la suite (14 mai)
  • Dialogue anti-social
    Dialogue social, discussion, négociation, consultation des organisations syndicales, le gouvernement utilise à dessein différents termes censés avoir la même signification, afin de convaincre... Lire la suite (13 avril)
  • Congrès National 2018
    Dix mois après son élection, le nouveau gouvernement utilise le rejet du système politique traditionnel et spécule sur une opinion publique qui serait lasse des conservatismes. Il développe ainsi... Lire la suite (27 mars)