Articles parus dans l’US

Fin de vie : mourir dans la dignité L’US MAG - Supplément au N° 773 du 23 septembre 2017

L’écrivaine Anne Bert, atteinte
d’une maladie incurable, a été
obligée de se rendre en Belgique
pour avoir recours à l’euthanasie.
Cruelle manifestation de
l’hypocrisie de la loi sur la fin de
vie.
En France aujourd’hui, des
personnes choisissent de mettre
fin à leurs souffrances, aidées
dans la clandestinité par des
soignants qui prennent
des risques énormes.
Pour le SNES-FSU, il faut permettre
aux personnes qui le souhaitent de
mettre fin à leurs jours dans des
conditions dignes, et également
former et accompagner les
soignants, sur lesquels repose
cette responsabilité.

Autres articles de la rubrique Articles parus dans l’US

  • Jérusalem : transfert d’Ambassade
    La stratégie d’escalade que constitue la décision unilatérale de Donald Trump, visant à imposer Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël, risque d’embraser à nouveau le Proche-Orient. Le SNES-FSU... Lire la suite (31 janvier)
  • Numérique : neutralité du net
    La remise en cause par les États-Unis du principe de neutralité du réseau internet n’aura, en l’état de la législation française et européenne, aucun impact immédiat en France. Cela interroge... Lire la suite (31 janvier)
  • Pour la paix : désarmement nucléaire
    La cérémonie de remise du prix Nobel de la Paix à l’ICAN (campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires), à laquelle ont participé des survivants d’Hiroshima et Nagasaki, a connu... Lire la suite (31 janvier)
  • Sans-Abri : un peu de dignité, s’il vous plaît !
    L’hiver est là. Pourtant, de nombreux sans abris sont toujours à la rue, avec parmi eux une proportion croissante de femmes et d’enfants. Les expulsions de bidonvilles se poursuivent pour les plus... Lire la suite (31 janvier)
  • Essais cliniques : retards et délocalisations
    Le nombre des essais cliniques en France a chuté drastiquement, avec des impacts importants pour l’innovation médicale et l’excellence de notre système de soins. Plus d’un an après l’entrée en vigueur... Lire la suite (31 janvier)