Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Tran Phung Thao et Swann Dubus (Vietnam)

« Finding Phong » Sortie en salles le 14 février 2018.

Phong s’est toujours considéré comme une fille prise au piège dans un corps de garçon. C’est lorsqu’il entre à l’Université à Hanoï qu’il fait l’importante découverte qu’il n’est pas le seul à se trouver dans ce cas. Caméra au poing, Phong va alors décider de prendre sa vie en main et de respecter sa nature profonde. La décision de se rendre en Thaïlande pour subir l’opération chirurgicale qui fera de lui une femme n’est pas facile à prendre mais le plus difficile ne sera-t-il pas de faire admettre à sa famille à laquelle il est très attaché, et aux membres conservateurs qui la composent, qu’il va changer de sexe.

Cinéma : Finding Phong

Le producteur de films dont Phong est un ami a contacté les réalisateurs pour qu’ils acceptent de raconter l’itinéraire de cet homme devenu femme. Une histoire exemplaire qui, en dehors du sujet central, offrait l’opportunité de parler plus globalement de la société vietnamienne, de la famille, du genre qui sont des thèmes qui s’inscrivent davantage dans notre univers.

A l’époque où la rencontre a eu lieu avec Phong, celui-ci venait tout juste d’obtenir son diplôme de cinéma, commençait à travailler dans le domaine et avait un vrai désir de se mettre en scène.

Le projet s’étant précipité, la principale difficulté était cependant de rentrer prématurément dans l’univers intime du personnage sans que les réalisateurs et lui aient eu le temps de s’apprivoiser.

La nécessité de confier une caméra à Phong s’imposait pour cette raison -là et dans le film, la période du journal filmé coïncide avec celle où Phong progresse dans son désir et sa réflexion par rapport à son changement de sexe. Mais très vite, il s’est avéré impossible pour lui de vivre ce qu’il vivait et de filmer en même temps. Il a donc délégué le filmage aux deux réalisateurs.

Dans «  Finding Phong », le passage du temps entre la décision de Phong de changer de sexe et la période post-opératoire se fait à travers la transformation physique .

Le tournage s’est prolongé sur une année après l’opération mais cette partie n’a pas été intégrée au film car il fallait laisser passer plus de temps pour que Phong vive sa vie de femme et pour prendre de la distance.

« Finding Phong  » est passionnant à de nombreux points de vue mais il l’est peut-être plus encore dans les témoignages des différents membres de la famille de Phong. Ses parents, des gens simples issus de la société rurale, très éloignés de l’idée de la transformation de leur fils mais qui finiront pas se ranger à sa volonté. Ou encore son frère (de nature plutôt macho) et sa sœur plus ouverte qui accompagneront Phong en Thaïlande pour être à son chevet au moment de l’opération.

«  Finding Phong » est un documentaire généreux où des personnages sont capables,contre toute attente, de revenir sur leurs idées reçues pour s’aligner sur l’accès au bonheur d’un être proche qui pourtant était si éloigné d’eux.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Mon meilleur ami »
    Lorenzo est un adolescent bon élève, docile et peu bavard qui vit dans une petite ville de Patagonie au sein d’une famille apparemment sans histoire. Un jour son père et sa mère (mais la mère avec... Lire la suite (26 mars)
  • « Sergio et Sergei »
    1991. La guerre froide est terminée et l’URSS s’écroule. Sergei, un cosmonaute russe est resté coincé dans l’espace, oublié par les soviétiques qui ont d’autres chats à fouetter. A Cuba, grâce à une... Lire la suite (25 mars)
  • « Companeros »
    En 1973, l’Uruguay bascule dans la dictature. Des opposants politiques sont secrètement emprisonnés par le nouveau pouvoir militaire. Le film de Alvaro Brechner s’attache aux terribles conditions... Lire la suite (24 mars)
  • « C’est ça l’amour »
    Depuis que sa femme a quitté le domicile, Mario assure le quotidien domestique et s’occupe seul de ses deux filles, Fida, quatorze ans, qui lui reproche le départ de sa mère et Niki, dix-sept ans, en... Lire la suite (23 mars)
  • « Still Recording »
    En 2011, Saeed a vingt ans. Étudiant ingénieur, il quitte Damas pour Douma et pour participer à la révolution syrienne. Quelque temps plus tard, il est rejoint par son ami Milad, étudiant aux... Lire la suite (23 mars)