Autour du Jazz

Un duo, premier album d’un nouveau label.

« For Duke and Paul » André Villéger, Philippe Milanta, Camille Productions

Un pianiste rencontre un saxophoniste – un peu clarinettiste aussi – qu’est ce qu’ils se racontent ? Des histoires du jazz. Ici celles forgées par le père – Duke Ellington – et le fils – Paul Gonsalves. Le Saint Esprit est là aussi, mais pas toujours. Il ne se laisse pas facilement approcher. Il faut y mettre du sien.

jazz : for Duke and Paul

Philippe Milanta est le pianiste et André Villéger est le saxophoniste (ténor, soprano, alto) aussi clarinettiste qui ont décidé, sous l’égide du producteur Michel Stochich qui a créé ce label Camille productions, d’évoquer Ellington et Gonsalves, « For Duke and Paul », une gageure il faut bien le dire. Paul était le petit chouchou du Duke. Son saxophone ténor tenait, au sens strict avec des élastiques. Il arrivait, malgré ce handicap – et celui de l’alcool – à créer un son étrange qui n’appartenait qu’à lui ainsi que des mélodies superbes.

J’ai dans l’oreille l’orchestre et la sonorité de cet exceptionnel musicien qui savait bien répondre aux sollicitations du père. Il ne l’avait jamais déçu. Malgré la différence d’âge, ils sont morts la même année, en 1974.

Si vous êtes dans la même situation, il va falloir vous débarrasser de ce bruit pour entendre ces deux musiciens. Ils s’approprient ces compositions pour dresser une sorte de paysage onirique pour aller voir là bas si Duke et Paul y sont. Je n’en suis pas sur. Mais le voyage vaut la peine d’être tenté même si de temps en temps on aurait aimé un peu plus d’engagement pour faire vivre cette aventure. Il n’empêche la version que propose ce duo de « UMMG » est une réussite. Il en est d’autres qu’il faudra découvrir dont une version RER de « Take the « A » train », un RER A bien sur, celui qui ralentit souvent et s’arrête….

Nicolas Béniès.

« For Duke and Paul », André Villéger, Philippe Milanta, Camille Productions, contact camilleprod@orange.fr

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • « Rhapsodie », Gaëtan Nicot Quartet
    Les pianistes d’aujourd’hui sont soumis à des vents d’influence qui soufflent follement. Difficile de les ignorer. Tempêtes, orages que sont Bill Evans et Keith Jarrett en particulier ou les... Lire la suite (9 janvier)
  • « Intermezzo »
    Sarah Lancman avait défrayé la chronique avec un premier album. « Intermezzo », un titre adapté au deuxième album qu’elle signe, est une rencontre avec le pianiste Giovanni Mirabassi pour un répertoire... Lire la suite (8 janvier)
  • « Les disques de la Victoire, American Army V-Discs 1943-49 »
    Le 75e anniversaire du débarquement a suscité une débauche de manifestations pour glorifier la Libération. La musique a été oubliée de même qu’un travail de mémoire pourtant toujours utile. Plutôt que de... Lire la suite (Décembre 2019)
  •  Woody Herman, New York, Hollywood, Monterey
    La collection « Quintessence » dirigée par Alain Gerber (Frémeaux et associés) fait toujours la preuve d’un choix affiné dans la présentation d’un artiste partie prenante des mondes du jazz. La... Lire la suite (Décembre 2019)
  • Thomas Mayeras trio « Don’t Mention It »
    Un trio piano, Thomas Mayeras, contrebasse, Nicola Sabato – digne représentant de ses aînés, Ray Brown en particulier -, batterie, Germain Cornet – héritier du batteur Charles « Lolo » Bellonzi -, du... Lire la suite (Décembre 2019)