Autour du Jazz

Un duo, premier album d’un nouveau label.

« For Duke and Paul » André Villéger, Philippe Milanta, Camille Productions

Un pianiste rencontre un saxophoniste – un peu clarinettiste aussi – qu’est ce qu’ils se racontent ? Des histoires du jazz. Ici celles forgées par le père – Duke Ellington – et le fils – Paul Gonsalves. Le Saint Esprit est là aussi, mais pas toujours. Il ne se laisse pas facilement approcher. Il faut y mettre du sien.

jazz : for Duke and Paul

Philippe Milanta est le pianiste et André Villéger est le saxophoniste (ténor, soprano, alto) aussi clarinettiste qui ont décidé, sous l’égide du producteur Michel Stochich qui a créé ce label Camille productions, d’évoquer Ellington et Gonsalves, « For Duke and Paul », une gageure il faut bien le dire. Paul était le petit chouchou du Duke. Son saxophone ténor tenait, au sens strict avec des élastiques. Il arrivait, malgré ce handicap – et celui de l’alcool – à créer un son étrange qui n’appartenait qu’à lui ainsi que des mélodies superbes.

J’ai dans l’oreille l’orchestre et la sonorité de cet exceptionnel musicien qui savait bien répondre aux sollicitations du père. Il ne l’avait jamais déçu. Malgré la différence d’âge, ils sont morts la même année, en 1974.

Si vous êtes dans la même situation, il va falloir vous débarrasser de ce bruit pour entendre ces deux musiciens. Ils s’approprient ces compositions pour dresser une sorte de paysage onirique pour aller voir là bas si Duke et Paul y sont. Je n’en suis pas sur. Mais le voyage vaut la peine d’être tenté même si de temps en temps on aurait aimé un peu plus d’engagement pour faire vivre cette aventure. Il n’empêche la version que propose ce duo de « UMMG » est une réussite. Il en est d’autres qu’il faudra découvrir dont une version RER de « Take the « A » train », un RER A bien sur, celui qui ralentit souvent et s’arrête….

Nicolas Béniès.

« For Duke and Paul », André Villéger, Philippe Milanta, Camille Productions, contact camilleprod@orange.fr

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • « Mélange de rages »
    Le jazz souffre d’une image étrange dans notre société qui n’accepte plus ni la violence, ni la sauvagerie et voudrait que toutes les relations humaines soient policées, ordonnées, polies – dans tous... Lire la suite (22 février)
  • "Dreaming drums, le monde des batteurs de jazz"
    Noël est passé mais pas le temps des cadeaux. Un livre de photos paru à la fin de l’année veut nous faire rêver. Heureusement ! Il nous fait entrer dans le monde des « batteurs de jazz ».... Lire la suite (14 février)
  • Pour Kurt Weill, des chansons éternelles.
    Qui ne connaît « Mack the Knife », « Moritat » dans la version allemande ? Au moins la version de Louis Armstrong, de Ella Fitzgerald à Berlin en 1961, de Sonny Rollins – dans l’album « Saxophone... Lire la suite (Décembre 2018)
  • Aretha Franklin, Intégrale 1956-1962
    « Re » - son diminutif – nous quittée cette année en plein mois d’août (le 16 exactement), elle qui n’a jamais voulu passer inaperçue, un comble. Frémeaux et associés a publié ce début d’anthologie... Lire la suite (Décembre 2018)
  • « French Keys », Daniel Goyone
    Daniel Goyone, pianiste et compositeur, a tout d’un illusionniste. Les pièces qu’il propose, comme celles de Morton Feldman – à qui une des compositions est dédiée – se lisent en rupture avec tous les... Lire la suite (Décembre 2018)