Éditos

Frapper fort...

Problème de pédagogie : le gouvernement s’échine à expliquer que c’est une question de méthode, fait circuler divers scénarios ; las, l’opinion publique ne s’y trompe pas et a bien compris que ce projet de réforme par points entraînera une dégradation générale des pensions et, par conséquent, un nouvel allongement de la durée d’activité, pour échapper à la misère. Sous couvert de justice et d’équité, c’est un alignement par le bas que la réforme organise et qui, loin de corriger les inégalités déjà engendrées par la précédente réforme de 2003, les aggravera. Omettant de préciser que la valeur du point fluctue en fonction de la conjoncture économique, imaginant maints scénarios de compensation pour atténuer les pertes dans un futur hypothétique, en particulier pour les enseignants lourdement touchés, le gouvernement essaie de désunir la contestation, tente de diviser. En vain ! Le 5 décembre sera une date marquante dans la construction d’un large mouvement social, marqué par la volonté de défendre les solidarités, l’amélioration de garanties collectives face à une réforme qui renverrait chacun à des choix individuels et contraindrait à accepter une faible pension ou un départ tardif en retraite. Plutôt que de livrer la protection sociale aux appétits du marché, c’est plus de solidarité que réclament salariés et retraités, depuis des mois. Alors le 5, soyons massivement en grève et dans la rue !

Autres articles de la rubrique Éditos

  • La précarité tue
    S’immoler par le feu est un geste politique, n’en déplaise aux émissaires du gouvernement. Ils ont beau avoir bien appris leur leçon et répété en boucle leurs éléments de langage, ils n’ont aucune... Lire la suite (16 novembre)
  • Laïcité
    Une fois de plus le Rassemblement national a montré son vrai visage. En humiliant une mère voilée, accompagnant une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, l’élu, responsable... Lire la suite (26 octobre)
  • Plus jamais ça !
    Le suicide de notre collègue Christine Renon, directrice d’école, a provoqué une vive émotion chez tous les personnels de l’Éducation et déclenché de nombreuses réactions. L’opinion découvre que la... Lire la suite (5 octobre)
  • Virages à droite dangereux
    On connaissait Emmanuel Macron candidat, théorisant la fin du clivage droite/gauche, pour mieux privilégier le monde de l’argent face à celui de la justice sociale, mais là, le doute n’est plus... Lire la suite (21 septembre)
  • Reprendre la main
    L’été est la période du mercato, même dans l’Éducation nationale. Dans les académies, la nomination de sept nouveaux recteurs en plein cœur de l’été sonne comme une reprise en main dans la perspective... Lire la suite (26 août)