Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Dome Karukoski (Finlande)

"Fruit défendu" Sortie en salles le 28 décembre 2011

"Very cold trip", quatrième film de Dome Karukovski et Grand prix du festival international du film de comédie de l’Alpe d’Huez 2010, traitait sur un mode comique du mal vivre de trentenaires désœuvrés dans un pays où la nuit dure la moitié de l’année.

"Fruit défendu", le métrage précédent suit le parcours de deux jeunes filles appartenant à un mouvement chrétien conservateur. Le læstadianisme, né au milieu du XIXème siècle, rejette le monde moderne pour revenir aux fondamentaux comme l’abstinence sexuelle avant le mariage et la prière afin de mieux lutter contre les influences du Diable.

La sœur aînée de Maria a quitté la communauté pour vivre à Helsinki, mais lorsqu’elle y retourne, elle est traitée comme une fille de "mauvaise vie" à qui l’on ne veut pas parler tant qu’elle ne se sera pas démaquillée. Maria, sans absoudre sa sœur, veut connaître le monde et expérimenter tout ce que sa religion lui interdit - sortir avec des garçons, regarder la télévision, danser et boire de l’alcool - avant d’épouser un garçon de sa communauté. Raakel, son amie la plus proche va l’accompagner et s’assurer que Maria, l’été passé, rejoindra bien la communauté. Mais tout ne se passera pas aussi bien que prévu.

Une caméra pudique filme les jeunes filles au plus près de leur corps lorsqu’elles découvrent les premiers émois sensuels. La scène qui voit Raakel découvrir, sans le toucher, le corps de son copain est d’une grande sensualité.

Si le film patine un peu avec une histoire sordide de drogue et de prostitution qui n’apporte rien, il retrouve sur la fin le ton intimiste du début avant de déboucher sur une conclusion qui prouve que la plus forte des deux n’est pas forcément celle que l’on aurait pu croire.

 

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Sympathie pour le diable »
    Sarajevo, novembre 1992, quelques jours après le début du siège. Le reporter de guerre Paul Marchand, au péril de sa vie, nous plonge au sein d’un combat fratricide qui se déroule dans un fracas... Lire la suite (23 novembre)
  • « Indianara »
    Dans un Rio de Janeiro où la colère grandit et où les minorités sont menacées, une femme Indianara, aidée d’une poignée de fidèles à ses idées, mène un combat acharné pour la liberté et la survie des... Lire la suite (22 novembre)
  • « Les enfants d’Isadora »
    A la suite de la disparition de ses deux jeunes enfants par noyade, Isadora Duncan, danseuse mythique qui devait elle aussi connaître une fin tragique, a composé un solo d’adieu intitulé « La mère... Lire la suite (19 novembre)
  • « Terminus Sud »
    Dans un pays en plein chaos plongé dans un climat d’insécurité et de conflit armé où chaque partie rivalise d’actes de violence, un médecin tente de continuer à accomplir sa mission de soignant sans... Lire la suite (18 novembre)
  • « Vivre et chanter »
    Zhao Li dirige une troupe d’opéra traditionnel de Sichuan composée d’hommes et de femmes qui vivent et travaillent ensemble depuis dix années dans la banlieue de Chengdu. Lorsqu’elle reçoit un... Lire la suite (18 novembre)