Actualité théâtrale

Gennevilliers – saison 2010-11

Pascal Rambert et toute son équipe ont fait le choix d’ouvrir le Théâtre de Gennevilliers à tous les publics mais, cette année, plus spécialement au jeune public. Ils proposent de faire une présentation de saison dans les lycées et collèges et de rencontrer à cette occasion les professeurs intéressés.
Pour sensibiliser les élèves aux spectacles ou échanger avec eux autour d’une création, ils proposent des rencontres avec les équipes artistiques avant ou après le spectacle sur place ou dans l’établissement scolaire.
Des visites du théâtre peuvent être organisées dans le but de découvrir les coulisses, les métiers du théâtre et le processus de création d’un spectacle.
Certaines répétitions de spectacles sont ouvertes au public…
Toutes propositions émanant d’enseignants seront les bienvenues et il sera tenu compte des projets de chacun.
Le théâtre de Gennevilliers propose aux classes un abonnement de 3 spectacles pour 15 € incluant une visite du théâtre, la venue d’un artiste dans la classe en amont du spectacle, une rencontre avec les équipes artistiques à l’issue des représentations.

Photo Cyrille Weiner

La saison s’ouvre avec l’opéra moyen-oriental de Jean-Baptiste Lully "Armide" dans une version ultra-contemporaine concoctée par Pascal Rambert. C’est une vision politiquement incorrecte des événements Irak-USA et de l’éternel et difficile face à face de l’amour et de la guerre. Donné jusqu’au 25 septembre ce spectacle s’adresse aux scolaires à partir de la classe de quatrième.

Du 2 au 5, puis du 7 au 10 octobre, dans le cadre du Festival d’Automne, ce seront deux pièces du jeune génie du théâtre japonais Toshiki Okada : "Hot Pepper" s’immerge au sein d’une entreprise touchée par la récession économique au moment où des travailleurs partent à le recherche d’un endroit adéquat pour offrir un pot d’adieu à un collègue licencié ;
"We are the undamaged Others" raconte l’histoire d’un couple aisé qui s’interroge sur la légitimité de son bonheur en regard d’autres qui ont eu moins de chance… Ce spectacle peut intéresser des élèves à partir de la classe de seconde.

Toujours dans le cadre du "Festival d’Automne", du 5 au 14 novembre, se jouera la toute dernière pièce de l’hispano argentin Rodrigo Garcia, directeur de la "Boucherie-théâtre" basée à Madrid, "C’est comme ça et ne me faites pas chier". Il s’agit d’un monologue conçu pour un comédien aveugle qui interroge sur la valeur des sens qui donnent accès au réel.
Le spectacle peut s’adresser à des élèves de Lycée dès la classe de seconde.

"Test pattern N°3" de Ryoji Ikeda, figure majeure des musiques électroniques et des arts visuels japonais propose une installation visuelle et sonore. Le sensorium visuel et auditif des visiteurs sera poussé à son paroxysme et ce sera un défi à la perception humaine.
On peut venir à partir du CM1 et ce sera du 1er au 11 décembre.

Répété et créé à Gennevilliers, avec des répétitions ouvertes au public, "L’avenir seulement" est dû à Mathieu Bertholet, artiste suisse fan d’architecture, de politique et de glam. Cette fois-ci c’est Rosa Luxembourg qui est au centre de l’histoire. L’objectif n’est plus de raconter la vie de cette femme passionnée mais de s’attacher plutôt à l’aventure des idéologies et des batailles politiques. C’est du 14 au 29 janvier et le spectacle peut s’adresser à des élèves dès la classe de 6ème.

"Le musée de la mer" est le premier texte théâtral de Marie Darrieussecq. Il sera mis en scène par Arthur Nauzyciel du 4 au 11 février et le spectacle pourra être vu par des lycéens dès la classe de seconde. Ça parle de frontières, d’identité nationale, de l’autre mais aussi de ce qui est mangeable ou pas, de couples et d’enfants, de la reproduction des poissons…

"Momo" vit dans un cirque et son grand père, un clown très célèbre, voudrait bien lui transmettre son art. Mais Momo à d’autres rêves…
C’est Pascal Dusapin qui a écrit ce petit opéra pour un récitant et quatre comédiens qui recrée avec humour et poésie l’univers singulier du cirque.
Des séances scolaires auront lieu les 4, 8 et 10 février et les séances tout public les 5 et 9 février.

Répété et créé à Gennevilliers, "L’indestructible Mme Richard Wagner" est un texte de l’ex professeur de philo et poète Christophe Fiat. Cosima Wagner, femme du compositeur Richard Wagner est la première femme à avoir considéré l’art comme un pouvoir d’émancipation de la condition féminine. Les répétitions seront ouvertes au public et le spectacle pourra être vu par les élèves à partir de la classe de quatrième. Ce sera du 3 au 19 mars.

"16 ans" est un texte de Pascal Rambert qui peut s’adresser aux élèves de lycée à partir de la seconde. Le spectacle est même annoncé comme du théâtre réservé aux adolescents et fortement déconseillé aux personnes majeures. Six adolescents sous la lumière des réverbères, assis sur la pelouse, à côté d’un scooter noir. Le spectacle à trouvé sa source grâce à un atelier d’écriture avec des jeunes.
Les répétitions de "16 ans" seront ouvertes au public et ce sera du 1er au 19 mars.

Deux textes constitueront le spectacle suivant : "Obvie/Lanx/Nixe/Obtus" et "Knocking on heaven’s door" de Cindy Van Acker. Ce sont six soli qui seront coupés par la projection d’un ou de plusieurs films. Ce sera du 25 mars au 2 avril.

"Publique" et "Nos images" qui viennent ensuite, sont deux chorégraphies de Mathilde Monnier. La première repose sur l’œuvre musicale de PJ Harvey, chanteuse issue de la mouvance Rock des années 90. "Nos images" est une suite d’improvisations dansées sur le texte d’un cinéphile. On y reconnaîtra les silhouettes de Charlot et de Pierrot Le Fou.
C’est du 26 au 30 avril et du 2 au 7 mai et on peut voir ce spectacle à partir de la classe de quatrième.
Pour tout renseignement sur l’accueil des classes, contacter Juliette Col au 01 32 26 18 ou Sophie Bernet au 01 41 32 26 27.
Francis Dubois

Théâtre de Gennevilliers,
Centre dramatique National de création contemporaine
41 avenue des Grésillons 92 230 Gennevilliers
www.theatre2gennevilliers.com
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 41 32 26 26

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « An Irish story »
    En 1949, Peter O’Farell quitte son pays l’Irlande du Sud à 19 ans pour venir chercher du travail à Londres, emmenant Margaret, sa jeune femme de 16 ans enceinte. Mais la vie à Londres est dure pour... Lire la suite (16 avril)
  • Voyage au bout de la nuit
    « Voyage au bout de la nuit » est repris du 16 avril au 1er juin du mardi au samedi à 21h Théâtre Tristan Bernard 6 rue du Rocher, 75008 Paris Réservations : 01 45 22 08... Lire la suite (12 avril)
  • « L’amour en toutes lettres »
    Dans les années 30, l’Abbé Viollet dirigeait des revues catholiques et s’occupait du courrier des lecteurs. Des hommes et des femmes lui confiaient leurs interrogations, leurs préoccupations, leurs... Lire la suite (12 avril)
  • « Deux mensonges et une vérité »
    Ne dîtes jamais à votre conjoint que vous vous connaissez par cœur, que, après vingt-sept ans de mariage, rien ne peut plus vous surprendre. C’est pourtant l’erreur que commet Philippe, et Catherine... Lire la suite (10 avril)
  • « Les chaises »
    On sort du théâtre de l’Aquarium avec l’impression d’avoir vu pour la première fois cette pièce, pourtant si souvent jouée comme il sied à un classique du XXème siècle. Parce que Ionesco est catalogué... Lire la suite (5 avril)