Lycée et post-bac

Parcoursup

Gestion de crise Que va-t-il se passer le 22 mai ?

C’est désormais une quasi-certitude, les candidats à la poursuite d’étude vont se heurter au mur du nouveau système affectations post-bac. Sans solution immédiate pour les dizaines de milliers de jeunes sans proposition d’affectation, les rectorats , comme celui de Versailles, en sont réduit à la diffusion d’éléments de langage, sur le mode "Y a qu’à attendre" et "faites autre chose" ! Le diaporama institutionnel joint à cet article mérite le détour.

Eléments de langage pour une gestion de crise- Académie de Versailles

Morceaux choisis ...

Il est utile dans les établissements de banaliser "journée ou demi-journée du 22 ou 23 mai banalisée pour favoriser les échanges"

"Conseils en fonction de la situation des candidats :

Comprendre pourquoi son dossier a été refusé ou est en attente
Elargir ses vœux et envisager de nouvelles pistes plus réalistes
Apprentissage ?"

"Rassurer les familles : c’est une procédure qui "commence", qui tient compte tous les jours des réponses des candidats, qui garantit à tous une place dans l’enseignement supérieur. Tous les personnels sont mobilisés.

Faire patienter les candidats : « Il faut laisser aux autres candidats le temps de se déterminer, il faut un peu de patience , tout n’est pas joué le 22 mai. Beaucoup de choses vont évoluer dans les 10-15 jours qui suivent. »

Rappeler aux candidats éligibles la possibilité de saisir la Commission d’accès à l’enseignement supérieur (attention, uniquement sur des places vacantes, on ne préempte pas de place , on ne bouge pas les classements)
à compter du 22 mai : ceux qui n’ont que des refus
à compter du 7 juillet : ceux qui sont toujours sans proposition (refus ou en attente sur tous les vœux)

Expliquer le processus de la procédure complémentaire (début : 26 juin)

Rappeler aux candidats susceptibles d’être intéressés que des vœux en apprentissage sont encore possibles (condition : trouver un contrat d’apprentissage, mais il devrait être possible d’être accompagné dans ses démarches)

S’appuyer sur les souhaits des candidats (cf. « Ma préférence ») et échanger avec eux pour leur proposer , le cas échéant une solution alternative (ex. est-ce que les choix initiaux étaient cohérents avec leur parcours et leurs compétences, d’autres établissements peuvent-ils les intéresser, envisager une autre formation dans le domaine choisi, un autre parcours)

Leur offrir toutes les possibilité de se documenter : tutoriel, fiches, vidéo, twitter, facebook "

Autres articles de la rubrique Lycée et post-bac

Dans la rubrique Lycée