Communiqués

Grève largement majoritaire dans le second degré

Plus de 55% des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation sont aujourd’hui en grève dans le second degré : près de 60% en collège, un peu plus d’un sur deux en lycée, un taux supérieur à celui de la précédente grève nationale du 18 mars déjà largement suivie.

Malgré les difficultés que pose à de nombreux enseignants la fin d’année scolaire (épreuves de baccalauréat et BTS, voyages pédagogiques, …) et après les journées de mobilisation qui ont marqué les mois de mars et d’avril, ce résultat montre la détermination de toute la profession à se battre pour la réussite des jeunes, le respect et la reconnaissance de leur métier.
Loin de l’image caricaturale de professionnels qui ne voudraient jamais rien voir changer ils attendent l’ouverture de véritables négociations accompagnées, après les agressions verbales répétées du ministre, de signaux indispensables au rétablissement d’un climat de confiance :

- engagement de transformer des heures supplémentaires en emplois pour la rentrée 2008, et de revenir sur les suppressions de postes.
- garanties sur les 3 années suivantes en terme d’encadrement des élèves par des personnels qualifiés.

Le dossier de la revalorisation des métiers de l’éducation quel que soit le lieu d’exercice (collège ou lycée) doit être ouvert. Le SNES rappelle que le ministre promet ces discussions depuis des mois après l’engagement du Président de la République.
Concernant la réforme du lycée, le SNES a interpellé le ministre et fait part de ses propositions restées sans réponses depuis plusieurs semaines. Contrairement à ce que pourraient laisser entendre certaines déclarations du ministre, aucune discussion n’est engagée avec le SNES sur cette question depuis le 17 avril où ses représentants étaient reçus.
Il est urgent que le ministre accepte enfin de s’asseoir à une table de négociation !

Autres articles de la rubrique Communiqués

Mots-clés