Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Christophe Honoré (France)

"Homme au bain" Sortie en salles le 22 septembre

Omar et Emmanuel sont en fin de parcours amoureux. Omar est en partance pour New York. Emmanuel survit à Gennevilliers où il loue son corps athlétique à des jeunes gens friands de muscles ou à des esthètes vieillissants.
Il est possible que Christophe Honoré, après le très réussi "Non ma fille, tu n’iras pas danser", le sympathique "Dans Paris" et ses exquises "Chansons d’amour" ait eu envie d’un total changement d’air cinématographique et qu’il se soit lancé, un peu à l’aveuglette semble-t-il, dans ce curieux exercice de style qu’est cet "Homme au bain" un peu trop indéchiffrable.
Le sujet est très mince et n’est le prétexte qu’à une suite de déambulations dans les rues des villes, de rencontres et d’étreintes tour à tour sauvages et tendres dans des chambres tapissées années 70.

"Homme Au Bain" © Le Pacte

Les apparitions ponctuelles de Chiara Mastroianni en actrice de cinéma de passage à New-York semblent totalement improvisées. Elles ont l’apparence de moments volés mais leur lien avec le reste du film reste mystérieux.
Ce film totalement énigmatique mais souvent -sans doute délibérément- privé de charme à cause d’un filmage à l’épaule, de silhouettes et de visages flous, manque cruellement de cohérence.
Il reste François Sagat, son corps athlétique et ses qualités indéniables d’acteur. Transfuge du cinéma porno dont Christophe Honoré exploite sans aucune pudeur la sur-dimension de ses muscles et de ses attributs sexuels. Il donne au personnage psychologiquement flottant d’Emmanuel, une émotion touchante et le regard souvent perdu d’un homme perdu dans les égarements de sa vie.
On peut aller voir cet OVNI. On peut aussi très bien s’en passer.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Les Grands voisins. La cité rêvée »
    Maël est un artiste peintre sans papiers, Adrien est luthier et musicien. Eux et d’autres résidents de tous crins et venus de tous les horizons ont donné naissance à une utopie moderne en plein cœur... Lire la suite (14 mai)
  • « The room »
    Kate, elle traductrice et Matt artiste peintre, un couple de trentenaires dans l’impossibilité d’avoir un enfant, lassés d’une existence citadine s’installent dans une maison isolée qu’ils ont achetée... Lire la suite (14 mai)
  • « Benni »
    Benni est une fillette de dix ans enfermée depuis sa petite enfance dans un état d’ instabilité, une suractivité permanente et des accès de violence qu’elle ne parvient pas à contenir. Prise en charge... Lire la suite (17 mars)
  • « Le cœur du conflit »
    Un cinéaste japonais et une cinéaste française décident de faire ensemble, non pas un enfant qui serait jeté en pâture à une société offerte à un avenir de plus en plus inquiétant, mais un « enfant... Lire la suite (11 mars)
  • « Femmes d’Argentine »
    En Argentine l’IVG est interdite et les femmes qui la pratiquent clandestinement peuvent encourir des peines de prison si elles sont dénoncées. Toute hospitalisation pour traiter les séquelles d’un... Lire la suite (10 mars)