Autour du Jazz

Comme une définition du Jazz

« Hope », Sylvain Cathala septet Espérance.

Sylvain Cathala, saxophoniste ténor et compositeur, a intitulé son dernier album « Hope », Espérance. C’est oser. Dans le monde qui se considère comme le nôtre, l’espoir est passé de mode. Un siècle après la révolution russe et les révolutions artistiques qui passaient par le jazz, le monde apparaît désenchanté. Il ne croit plus au Père Noël, il ne croit plus au changement, il reste bloqué dans un passé décomposé et recomposé.

Avec ses compères qui forment un septet, le compositeur veut à la fois dénoncer et proposer. La musique, surtout lorsque se veut en relation avec le jazz, s’abreuve au social et au sociétal. Il est difficile de ne pas être sensible au sang qui bouche notre vue, de cette histoire de guerre qui oblige à des migrations, à l’instar d’Énée héros grec et latin comme un pont entre les cultures, un pont nécessaire dans ces sociétés où les individus sont repliés sur eux-mêmes.

Jazz : Sylvain Cathala

Il faut forcer l’espoir. A grands coups de guitare, celle de Marc Ducret, légèrement assagi tout en sachant être violemment doux - ménagés par le Fender Rhodes, tenu par Benjamin Moussay qui calme la logorrhée de l’instrument pour faire surgir des espaces de réflexion, le saxophone alto de Guillaume Orti se souvient des cris du free jazz qu’il oppose au sérieux du saxophone baryton – Bo Van der Werf – se servant de la basse de Sarah Murcia, un socle, et de la batterie de Christophe Lavergne.

Le tout bouscule quelques certitudes et oblige à repenser l’espoir.

Nicolas Béniès.

« Hope », Sylvain Cathala septet, Connexe Records

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • L’automne aussi propose des festivals de jazz
    La Nièvre en liesse L’automne est aussi une des saisons des festivals de jazz. Ainsi en va-t-il de « D’Jazz Nevers », pour sa 32e édition. Une semaine affûtée, du 10 au 17 novembre, avec un démarrage... Lire la suite (19 octobre)
  • A une femme libre : la baronne Nica de Koenigswarter
    Le jazz a son aristocratie construite sur le sol mouvant des reconnaissances collectives. Un Comte (Basie), un Duc (Ellington), une Impératrice (Bessie Smith), une Reine (Dinah Washington), un... Lire la suite (16 octobre)
  • Fincker/Touery quartet
    Des musiques oubliées un temps peuvent, soudain, se trouver affublées d’une actualité. Comme une re-naissance, naissance qui est liée à un travail de fécondation avec toutes les musiques qui ont suivi.... Lire la suite (30 septembre)
  • « Invitation au voyage »
    Il est des albums qui disent tout ce qu’il faut savoir sur la pochette : « The Greenwich Session by Luigi Grasso, Invitation au voyage. » Luigi Grasso est saxophoniste, arrangeur et chef d’orchestre... Lire la suite (19 septembre)
  • « The Window »
    Jazz, Immédiatement, en écoutant ce duo voix -Cecile McLorin Salvant-, piano -Sullivan Fortner- , j’ai pensé à Ella Fitzgerald/Ellis Larkins (un de ces pianistes qui brillent dans cet art singulier,... Lire la suite (19 septembre)