Actualité théâtrale

Jusqu’au 11 décembre au Théâtre de l’Atelier

« Hyacinthe et Rose »

« Mariés depuis quarante-cinq ans, Hyacinthe et Rose ne s’entendaient sur rien. Hyacinthe était coco, Rose était catho » Ainsi démarre ce petit bijou écrit et joué par François Morel. Effectivement tout semble séparer ces deux-là. Il aime boire un coup avec ses copains, elle va à la messe, où les sermons interminables du curé rendraient matérialiste n’importe quel croyant. Ils partagent cependant l’amour des fleurs et celui de leurs neuf petits-enfants. C’est la voix d’un de ceux-là que nous fait entendre François Morel. Sous sa plume talentueuse, c’est une France encore rurale qui revit devant nous, une France où la « mémé » porte des robes fleuries et vante les mérites du nylon « qui lui a donné confiance dans l’avenir ».

Théâtre : Hyacinthe et Rose

Sur un fond de ciel bleu ponctué de légers nuages blancs, François Morel fait vivre ce petit monde avec une tendresse qui renvoie chacun de nous à des moments de son enfance. On rit à l’évocation de la Diane qui ne démarrait que dans les descentes et où le bras devait remplacer le clignotant. Il est l’enfant désespéré parce que sa grand-mère a jeté le bouquet qu’il avait composé avec amour, mais c’était pour une bonne cause ! Il est le curé qui tonne en scène et on retrouve l’esprit des Deschiens quand il raconte la cuite qu’a prise Hyacinthe pour fêter les souliers neufs du copain. Il retrouve avec bonheur celui qui est son complice depuis 2009, le pianiste Antoine Sahler. Celui-ci ne se contente pas de jouer du piano, de la trompette ou d’autres instruments, il lui donne la réplique avec humour. Il l’accompagne quand il chante « Que sont devenues les fleurs du temps qui passe, que sont devenues les fleurs du temps passé ». Un brin de nostalgie vient alors flirter avec l’humour et la tendresse qui emplit la pièce. Bravo l’artiste !

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 19h et le samedi à 17h

Théâtre de l’Atelier

1 place Charles Dullin, 75018 Paris

Réservations : 01 46 06 49 24

Se réclamer du Snes et de cet article : demande de partenariat Réduc’snes en cours

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Seasonal affective disorder »
    Il a remarqué dans un bar cette fille, capable de boire un chocolat chaud tout en mâchant un chewing-gum et en fumant une clope en même temps. Bien sûr elle a dit qu’elle avait dix-neuf ans comme... Lire la suite (23 février)
  • « Magnetic »
    On l’avait quitté cet été au festival Teatro a Corte à Turin où il avait imaginé une promenade jonglée au Château de la Venaria Reale qui se terminait par un très subtil et léger jonglage avec un sac de... Lire la suite (15 février)
  • « J’ai rêvé la Révolution »
    Olympe de Gouges, révolutionnaire et femme de lettres, auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne meurt guillotinée en 1793. C’est en s’inspirant librement de sa vie et de sa... Lire la suite (15 février)
  • « Mademoiselle Julie »
    C’est la nuit de la Saint Jean, une nuit magique placée sous le signe de la fête et de l’amour. Mademoiselle Julie, la fille du comte vient de rompre ses fiançailles et a décidé de transgresser les... Lire la suite (15 février)
  • "Le cercle de Whitechapel" de Julien Lefebvre
    Conan Doyle, jeune médecin écossais , déjà auteur de “ Une Étude en rouge ”, Bram Stocker, administrateur du Lyceum Theatre, féru d’occultisme et pas encore auteur de Dracula, George Bernard Shaw,... Lire la suite (14 février)