Actualité théâtrale

au Théâtre Monfort, jusqu’au 14 avril 2012

"Ici." un projet de Jérôme Thomas, Markus Schmid, Pierre Bastien

Cette collaboration de Jérôme Thomas (jongleur), Markus Schmid (mime) et Pierre Bastien (plasticien sonore) est une véritable expérience. Un spectacle qui aborde la contrainte du corps, l’enfermement, le temps qui passe. Une invitation à observer les mécanismes de notre société.
Un voyage initiatique. Un essai poétique visuel et sonore, étrange, inclassable, dérangeant parfois, convaincant toujours.

Mêlant théâtre musical et gestuel, jeux d’ombres et jonglages, Jérôme Thomas et Markus Schmid réalisent une vraie performance, entre le burlesque et le tragique, dans un environnement sonore omniprésent et un décor d’une efficacité redoutable.
Les compositions et machines musicales de Pierre Bastien prennent littéralement vie et dialoguent sans cesse avec les deux protagonistes, nous entraînant totalement dans un étonnant ballet contemporain.
Delphine Haton

Le Monfort Théâtre
Parc Georges Brassens
106 rue Brancion 75 015 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur
réservation impérative) : 01 56 08 33 88

www.lemonfort.fr/
du mardi au samedi à 20h30 en complicité avec le CENTQUATRE

musique et création des machines musicales Pierre Bastien, création sonore Ivan Roussel, pilotage des machines en direct Jean-Pierre Legrand
lumière et scénographie Bernard Revel, assisté de Dominique Mercier-Balaz pour la création lumière ; costumes et accessoires Emmanuelle Grobet

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Une des dernières soirées de carnaval »
    Goldoni écrit cette pièce alors qu’il s’est décidé à quitter Venise, sa ville qu’il aime tant et qui l’a tant inspiré. Il est lassé de la guerre d’usure que mènent ceux qui, à la suite du Comte Gozzi,... Lire la suite (11 novembre)
  • « Une bête ordinaire »
    Elle a sept ans et demi, des seins comme des clémentines et l’impression qu’une bête sauvage lui crève le ventre. Elle a fait du garage à vélo de l’école sa cabane et y invite des petits garçons à toucher... Lire la suite (8 novembre)
  • « Le présent qui déborde »
    Après Ithaque , Christiane Jatahy continue à voyager dans l’Odyssée pour y trouver ce que ce poème vieux de 3000 ans nous dit du monde où nous vivons. Nous avions été peu convaincus par Ithaque où... Lire la suite (7 novembre)
  • « Tigrane »
    Tigrane disparaît un jour. On ne retrouve sur la plage que son skate et une bombe de peinture. Dans notre pays où l’école ne réussit pas à assurer une véritable égalité des chances, Tigrane semblait mal... Lire la suite (6 novembre)
  • « Place »
    De Place , couronnée par le prix du jury et le prix des lycéens au festival Impatience 2018, Tamara Al Saadi, son auteur dit : « la pièce est née de la nécessité de parler de ce sentiment qu’éprouvent... Lire la suite (6 novembre)