Situation et enjeux

Interdire le téléphone portable au collège et l’autoriser… en même temps ?

L’important, c’est d’occuper le terrain médiatique à l’aide d’écrans de fumée ! Plutôt que de laisser place aux critiques sur Parcoursup, et les projets de nouveaux lycées et BAC, le Ministre de l’Éducation nationale harangue de nouveau les média sur un projet de texte interdisant le téléphone portable au collège… mais pas trop.

Tout comme le récent arrêté transformant l’interdiction du redoublement sauf cas exceptionnel en autorisation exceptionnelle de redoublement, le futur texte législatif renverra pratiquement aux mêmes choix qu’actuellement dans chaque établissement.
A ce jour l’usage du téléphone portable est strictement interdit lors des séquences d’enseignement, ce qui ne serait plus le cas. En ce qui concerne les autres moments de la vie de l’élève, l’usage du portable est soumis au règlement intérieur voté en CA.
Le nouveau texte permettrait de rendre légal la « confiscation » de l’objet du délit !
Le 5 mars sur France Inter, il est annoncé en même temps : "Ils seront interdits à partir de septembre prochain... Ce sera l’objet d’un article législatif" et « "Cette interdictions se réalisera de différentes façons. On laissera le choix aux collèges" puisqu’une « version souple » permettrait de conserver le téléphone " enfermé dans le cartable pour pouvoir le sortir en cas d’urgence ou d’usage pédagogique"

téléphone portable : ce que dit la loi au collège

Autres articles de la rubrique Situation et enjeux