Actualité théâtrale

Du 9 au 11 juin à la Pépinière Théâtre

« Intimité publique » Réduc’Snes

Théâtre : Intimité publique
Les lettres et les journaux intimes révèlent la personnalité d’un écrivain, des moments particuliers de sa vie et aussi ses questionnements littéraires. Le cycle Intimité publique présente sous forme de lecture mise en scène ces conversations d’hommes et de femmes qui ont laissé leur empreinte dans la vie littéraire ou, concernant les lettres de Marie Curie et de sa fille Irène, dans l’histoire. On pourra les écouter, du 9 au 11 juin, à raison de deux à trois duos différents par jour du 9 au 11 juin. Ainsi le 9 juin à 21h, Gérard Desarthe et Jacques Weber prêtent leur voix à la correspondance de Flaubert et Tourgueniev. Le 11 juin à 16h, Bruno Solo et Bénédicte Choisnet se consacrent à la correspondance de Nietzsche et Lou Andreas-Salomé et à 18h ce sont Helena Noguerra et Xavier Gallais qui feront entendre celle de Colette et Willy.

Micheline Rousselet

La Pépinière Théâtre

7 rue Louis Le Grand, 75002 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 42 61 44 16

Programme complet sur le site de la Pépinière théâtre

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • A propos des "3 sœurs" et du théâtre à deux vitesses
    Les « Trois sœurs » qu’on peut voir encore jusqu’au 22 décembre à l’Odéon Théâtre de l’Europe a été diversement accueilli. Il y ceux qui ont encensé le spectacle (voir la critique de Micheline Rousselet,... Lire la suite (15 décembre)
  • « Rémi Larrousse, Songes d’un illusionniste »
    Nous rêvons tous. Que nous révèlent nos rêves ? Cauchemars ou fantasmes, que signifient-ils ? Pour certains ils sont prémonitoires, d’autres y voient le rappel d’un passé oublié ou enfoui. Rémi... Lire la suite (14 décembre)
  • « Cap au pire »
    Cap au pire est l’un des derniers textes écrits par Beckett, un texte écrit en anglais et qu’il ne s’était pas résigné à traduire comme s’il avait hésité à se relancer dans ce dédale, un texte destiné à... Lire la suite (13 décembre)
  • « Probablement les Bahamas » de Martin Crimp
    Milly et Franck savourent le confort de leur cottage où s’annonce pour eux une retraite paisible. Ils ont même à leurs côtés pour faire barrage à leur solitude, la présence rassurante d’une étudiante... Lire la suite (13 décembre)
  • « Mélancolie(s) »
    La pièce commence au printemps, au milieu d’une journée magnifique. Le temps est à la fête pour l’anniversaire de Sacha qui est entourée de son mari qu’elle n’aime plus comme avant, d’Olympe sa sœur... Lire la suite (9 décembre)