Autour du Jazz

Un grand orchestre.

« Invitation au voyage » Luigi Grasso

Il est des albums qui disent tout ce qu’il faut savoir sur la pochette : « The Greenwich Session by Luigi Grasso, Invitation au voyage. » Luigi Grasso est saxophoniste, arrangeur et chef d’orchestre et a déjà une logue carrière. Il propose donc un voyage des deux cotés du méridien de Greenwich, censé être une référence. Cette présentation reflète la musique contenue dans l’album. Un Big Band réuni à Paris, avec un certain Pasquale Grasso à la guitare et China Moses – la fille de Dee Dee Bridgewater – aux vocaux. Ni l’une ni l’autre n’usurpent leur place dans l’ensemble.

Jazz : luigi grasso

La difficulté quand il s’agit d’un grand orchestre, c’est qu’il faudrait citer tou-te-s les participant-e-s – et ils le mériteraient. Mais l’intérêt est quasi nul. Les compositions et les arrangements de Luigi Grasso homogénéisent l’ensemble pour offrir un son collectif. Le souffle est puissant pour renverser montagnes et faire respirer le grand air.

Retrouver un Big Band est une grande expérience qu’il faut vivre dans son intensité en faisant fi – cette fois – des voisins. Il faut l’entendre fort pour bénéficier de toutes les facettes, de tous les solistes, pour que ce voyage ait les couleurs des contrées traversées.

Nicolas Béniès.

« Invitation au voyage », Luigi Grasso, Camille Productions, distribué par Socadisc

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • Petit voyage dans les nouveautés Jazz
    Un voyage au long cours en solitaire pour débuter cette série. Claude Tchamitchian a voulu à la fois rendre hommage à la contrebasse et à Jean-François Jenny-Clark, mort voici 20 ans qui, comme le... Lire la suite (30 juillet)
  • Petit voyage dans les temps du jazz via les nouveautés
    La musique sur le Net est en perte de vitesse. Le streaming ne fait plus recette. Le retour du vinyle est un indice. La musique compressée est-elle encore de la musique ? Les parutions de CD... Lire la suite (10 juin)
  • Jazz sous les pommiers
    Une bonne semaine de jazz et tout est différent. Le monde s’habille des couleurs de l’arc-en-ciel avec des dominantes de bleus et de noirs, comme si la société oubliait ses blessures pour communier... Lire la suite (5 juin)
  • « Inner Roads », Hugo Corbin
    Hugo Corbin, guitariste et compositeur, a décidé, dans « Inner Roads », d’explorer ces voies sans entrées que sont les routes internes, celles fréquentées les jours et nuits où dominent le sentiment d’un... Lire la suite (22 avril)
  • « Animi », Shauli Einav
    Shauli Einav, saxophoniste israélien installé à Paris, ne veut pas perdre la mémoire d’un temps où l’avant-garde était saluée comme une nécessité vitale et participait de l’utopie de la construction d’un... Lire la suite (20 avril)