Actualité théâtrale

Jusqu’au 6 janvier 2019 au Théâtre du Rond-Point

« J’ai des doutes »

François Morel a eu envie d’aller au paradis rendre visite à Raymond Devos. Cela commence par la petite musique de la chanson Le clown est mort et sur un grand coup de tonnerre Dieu-François Morel apparaît. « Au paradis, c’était l’enfer. Dieu a dit : je m’ennuie, convoquez-moi Devos » et Devos est arrivé et « les anges étaient aux anges ». François Morel reprend la main « Devos existe, je l’ai rencontré », son vieux complice le pianiste Antoine Sahler suit et l’on est parti pour une heure trente de rires et de sourires. La logique débouche sur un grain de folie, « rien c’est rien, deux fois rien , c’est pas grand chose, mais avec trois fois rien, on a déjà quelque chose ! », chez Devos, les rond-points n’ouvrent que sur des sens interdits et l’on se perd dans « pour aller à Caen, c’est où et quand ».

Théâtre : J'ai des doutes

François Morel se met au diapason du clown qu’était Devos qui n’était pas qu’un virtuose des mots. Il joue d’instruments improbables - des verres emplis de whisky par exemple - ou fait semblant ! Antoine Sahler quitte son piano pour la scie électrique ou le ukulélé. François Morel dit des textes, il en chante certains qu’Antoine Sahler a mis en musique, il n’imite pas Devos, il entre dans son univers, il quitte le quotidien pour un monde plus léger où l’humour est roi. Du grand Morel !

Quand deux amoureux des mots, surtout des jeux sur les mots, deux lutins fouillant dans un méli-mélo de sons pour se sortir des quiproquos et retrouver du sens, ramassant au passage quelques pépites, se rencontrent, cela donne un spectacle tendre, poétique et drôle, surtout si l’on y ajoute la complicité d’un pianiste joueur. Quel plaisir de voir une salle entière sortir les yeux brillants et le sourire aux lèvres !

Micheline Rousselet

Du mardi au dimanche à 18h30, relâche les lundis, le 25 décembre et le 1er janvier

Théâtre du Rond-Point

2 bis avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 44 95 98 21

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)