Actualité théâtrale

au Lavoir Moderne Parisien

« J’ai trop trimé »

Nadine Darmon et Stella Serfaty portent la parole de cinq femmes recueillie par une sociologue, Nadine Jasmin. On pense au travail qu’avait fait Pierre Bourdieu en 1993 qui nous parlait de la précarité, du chômage, de la pauvreté et de l’isolement de ceux qui en souffraient. Nadine Jasmin a choisi d’interroger des femmes, en privilégiant la thématique du travail. En parlant de leur travail ou de leur recherche d’emploi, elles nous parlent aussi de leur vie, de leurs rapports aux hommes dans le travail. Mieux qu’un discours théorique, ces récits de femmes de tous âges et de toutes conditions nous touchent et nous obligent à sortir des idées reçues. Les contradictions du monde du travail et sa dureté nous sautent au visage. Il y a celle à qui on refuse un emploi de fleuriste parce qu’elle n’a pas de diplôme et celle à qui l’on reproche d’être trop diplômée, il y celle que l’on paie au SMIC pour travailler à la télévision jusqu’à deux heures du matin, il y a le machisme, le harcèlement parfois. Pourtant jamais le propos n’est misérabiliste. Il y a chez ces femmes beaucoup de dignité, de courage pour obtenir ce qu’elles souhaitent et qui pour elles n’est jamais acquis, de la solidarité et aussi de l’humour. La séquence du « commando anti-mains aux fesses » est plutôt drôle. La conclusion revient à l’une d’elles qui dit : « face au travail j’ai pu constater qu’on était dans une société du déni de réalité, que j’étais avec des gens qui se comportaient un peu comme des robots, qui étaient comme des pions sur un échiquier », et qui s’interroge « l’humain, il est où ? »

La mise en scène de Stella Serfaty est simple. Des sortes de pointeuses ponctuent le passage d’une voix à une autre, des fils rouges tendus renvoient à des circuits qui hiérarchisent. Les deux actrices sont justes, sobres et nous laissent suspendus à leur voix qui nous parle du monde où nous vivons avec beaucoup de lucidité.
Micheline Rousselet

Du lundi au samedi à 20h30
Le Lavoir Moderne Parisien
35 rue Léon, 75018 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 42 52 09 14
www.rueleon.net

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Tableau d’une exécution »
    En 1571 la République de Venise commande à une femme peintre, Galactia, un tableau monumental destiné à célébrer la victoire de Lépante, que la Sainte Ligue vient de remporter sur l’Empire ottoman.... Lire la suite (19 janvier)
  • « My ladies rock »
    En 2015 Jean-Claude Gallotta avait enthousiasmé le Rond-Point avec My rock . Il avait souhaité faire se croiser sur la scène le rock et la danse contemporaine. Cette fois il rend hommage aux femmes... Lire la suite (19 janvier)
  • « Les reines »
    La scène se situe le 20 janvier 1483 à Londres, dans les ténèbres d’un palais envahi par la peur, où le Roi Édouard IV est en train d’agoniser tandis que son frère Richard III prépare son règne en... Lire la suite (18 janvier)
  • « Nos éducations sentimentales »
    Cette pièce, adaptée du roman de Flaubert avec des références à "Jules et Jim" de Truffaut, a fait l’objet d’une critique, lisible ici « Nos éducations sentimentales ». Un autre contributeur a voulu y... Lire la suite (18 janvier)
  • « L’éveil du Printemps » de Alat Fayez
    A est un jeune étudiant, habitant de la planète Platonium. Il rêve d’aller un jour vivre sur la Terre qui le fascine à chaque fois qu’il la voit se lever, belle et impressionnante de luminosité... Il... Lire la suite (16 janvier)