Actualité théâtrale

Jusqu’au 19 avril au Théâtre du Lucernaire, partenaire Réduc’Snes

« Je dois tout à ma mère » Mise en scène d’Edith Vernes, avec Philippe Honoré

Au cours d’une soirée banale où, comme à son habitude, il se plaint de la tyrannie de sa mère, François Frin, la quarantaine tranquille, se met à avoir l’idée de la supprimer. Il ne supporte plus ses exigences, ses récriminations et surtout ses humiliations constantes. Mais la tuer, il s’en sent incapable. Alors pourquoi ne pas faire appel à un tueur à gage ?

Dans un univers cinématographique de thriller, avec musique du Parrain et de Psychose, Philippe Honoré, aidé par l’astucieuse mise en scène d’Edith Vernes, nous entraîne pas à pas dans l’exécution du projet. La pièce est construite en flash-back. On connaît la fin, mais le déroulement de l’histoire va se dévoiler peu à peu et révéler des surprises. Cela paraît cruel mais c’est très drôle. Nous croisons la mère de François, dépressive et particulièrement odieuse, son meilleur ami à qui il emprunte de quoi payer le tueur, et le tueur lui-même, organisé et méprisant. Les dialogues sont vifs, les répliques acérées et au fil de la pièce on se prend à souhaiter l’aider dans son projet !

Sur un plateau nu, avec juste une chaise, Philippe Honoré, qui, jusqu’à présent s’était consacré à la mise en scène et à l’écriture d’adaptations très réussies, en particulier pour les créations de Philippe Person (Marcel Proust, Victor Hugo, Oscar Wilde et récemment Guy de Maupassant) passe cette fois sur la scène. Il joue avec talent tous les rôles, François pris dans les affres de l’indécision face à la solution définitive qui lui est venue à l’esprit, la mère qui ne cesse de traiter son fils de mou et de bon à rien et qui ne manque pas une occasion de l’abaisser, Damien, le copain hâbleur mais toujours prêt à aider et enfin le tueur qui semble tout droit sorti d’un film de Kauri Arismaki.

Si vous avez parfois eu l’envie de tuer votre mère, et qui ne l’a pas eue, allez vous réjouir au Lucernaire.

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 21h

Théâtre du Lucernaire

53 rue Notre Dame des Champs, 75006 PARIS

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 45 44 57 34

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La mégère apprivoisée »
    Un jeune homme Lucentio arrive à Padoue avec son valet, aperçoit une jeune fille fort jolie et en tombe amoureux. Mais le père de Bianca a décidé qu’elle ne pourrait se marier que lorsqu’un mari se... Lire la suite (24 janvier)
  • « Dom Juan ou le festin de pierre »
    Une adaptation du mythe de Don Juan et du texte de Molière d’une originalité et d’une force qui éveillent la réflexion et l’émotion. Même si Don Juan est un séducteur habile, il est loin de n’être que... Lire la suite (23 janvier)
  • « Comparution immédiate II : une loterie nationale ? »
    Plusieurs pièces se sont attachées ces derniers mois au spectacle des prétoires. Ce qui s’y passe ressemble souvent à du théâtre, les prévenus comme les avocats, le procureur et les juges se mettant en... Lire la suite (21 janvier)
  • « Le reste vous le connaissez par le cinéma »
    Présentée en juillet dernier au festival d’Avignon, cette version contemporaine des Phéniciennes d’Euripide, écrite par l’auteur britannique Martin Crimp et mise en scène par Daniel Jeanneteau, est... Lire la suite (20 janvier)
  • « Une histoire d’amour »
    Justine sort d’une histoire d’amour avec un garçon et tombe amoureuse de Katia, un amour brûlant. Justine veut un enfant, Katia trop blessée par la vie est très réticente. L’enthousiasme de Justine... Lire la suite (19 janvier)