Actualité musicale, chanson...

Théâtre Cabaret à la Maison de la Poésie

"Je suis un petit pachyderme de sexe féminin" Les poètes de Colette Magny

"L’avenir ne se fera pas tout seul" chantait Colette Magny. Elle disait aussi dans une de ses chansons "La société est présente en chacun d’entre nous".
Colette Magny chantait les poètes. Elle faisait chansons de toutes les douleurs du monde, les guerres mais aussi les conflits sociaux, les conditions de travail, les grèves, les revendications des laissés pour compte de la société, la terre, les arbres. Elle chantait son profond désir d’un monde meilleur d’amour et d’humanité.

C-Magny-Melocoton

Sa chanson phare, "Melocoton", est restée dans les mémoires. Elle en chanta des dizaines d’autres, textes d’Aragon, de Rilke, de Machado, de Victor Hugo, de Verlaine ou de Louise Labé qu’elle mit en musique, dans le style blues, et qu’elle interpréta de son incomparable voix à la fois rauque et tendre, dans les cabarets Rive Gauche, à Bobino, à l’Olympia, à la fête de l’Huma et dans tous les galas de soutien…
La Maison de la Poésie lui rend aujourd’hui un magnifique hommage avec un travail superbe pour lequel il faut remercier tous ceux qui y ont contribué : Odja Llorca qui reprend à son compte les interprétations de Colette Magny avec émotion et humour, Dominique Massa qui l’accompagne de façon très complice au piano et au clavier, Emmanuelle Phelippeau-Viallard qui a composé les éclairages et Claude Guerre, le directeur de la Maison de la Poésie, qui a concocté une mise en scène fluide, intime et généreuse.
En rouge et en noir, le cabaret est reconstitué. C’est fin, c’est intelligent, c’est grandiose et c’est intime. C’est en tous cas un magnifique spectacle qui n’est plus au programme que pour quelques jours. Les admirateurs de la chanteuse seront émus. Pour ceux qui ne la connaissent pas, voilà une belle occasion de combler une grave lacune.
Francis Dubois

Maison de la Poésie
Passage Molière 157 rue Saint-Martin Paris 3ème
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) au 01 44 54 53 00 ou www.maisondelapoesieparis.com
jusqu’au 3 mai, puis en tournée (19/5 au CDN de Sartrouville qui a coproduit le spectacle).
A découvrir ensuite, du 8 au 15 mai, à la Maison de la Poésie ; un festival inédit de "poésie sonore"…

Autres articles de la rubrique Actualité musicale, chanson...

  • « L’affaire Moussorgsky »
    Lorsqu’il était enfant, Alain Pierre, fondateur du septet de jazz Les 5000 doigts du Docteur K et directeur musical de ce spectacle, avait dans sa chambre un tourne-disque et des disques. Il en... Lire la suite (25 septembre)
  • La longue mémoire...
    "Le soir, je délivrais des mots de ma mémoire Que j’avais embarqués sur un grand crayon gris ; Ils respiraient encore la fureur de l’histoire Et, sur mon papier blanc ils se sont assoupis..." Sous... Lire la suite (4 mars)
  • L’intégrale Serizier
    Si vous avez manqué en janvier 2018, cet hommage à Jacques Serizier, présenté alors chez nos amis du regretté Théâtre de la Vieille Grille, ou si vous souhaitez retrouver cette présentation... Lire la suite (17 janvier)
  • « Jeanne Plante est chafouin »
    Jeanne Plante écrit paroles et musiques de ses chansons et les chante. Elle est aussi comédienne et s’est illustrée en 2016 dans un spectacle pour enfants Farces et attrapes , qui tourne encore en... Lire la suite (Décembre 2018)
  • « Bohème, notre jeunesse »
    La version française de La Bohème de Puccini est très liée à l’Opéra Comique. En 1898, moins de deux ans après sa création en italien à Turin, elle y fut représentée dans une version française approuvée... Lire la suite (Juillet 2018)