Actualité théâtrale

au Théâtre Nanterre-Amandiers, jusqu’au 14 février

"Je t’appelle de Paris" Texte et mise en scène de Moussa Sanou

Moussa Sanou est directeur artistique de la Compagnie "Traces Théâtres" au Burkina. En 2008, il joue "Mitterrand et Sankara" de J.L.Martinelli au Théâtre des Amandiers après avoir interprété Créon dans la "Médée" de Max Rouquette.
Moussa Sanou a connu un véritable choc à son arrivée en France et l’idée d’un spectacle à partir de ses observations est née d’une discussion qu’il eut avec Jean-Louis Martinelli au moment de la tournée de "Médée".
Jean-Louis Martinelli lui propose de les mettre en forme et de les raconter sur scène.
"Je t’appelle de Paris" dresse, dans un élan de spontanéité réjouissant, le constat subjectif du fossé existant entre l’Afrique et l’Europe, met en évidence les particularités de ces deux sociétés. Le comportement des parisiens est passé au crible mais l’observation, si elle est amusée, est également sympathique et généreuse.
Créé à l’oral, selon la tradition africaine, le spectacle ne comportait au départ du projet, qu’un seul personnage. Dans sa version définitive, il en compte deux, le deuxième intervenant étant une sorte de double dont la présence redondante confirme le propos et les effets drôles.
Une mise en scène simple permet à la candeur (et à l’acuité) du regard de prendre toute sa mesure. On rit beaucoup et ce spectacle qui convient à un public de collégiens-lycéens devrait pouvoir faire l’objet de discussion et clarifier la notion de différence en terme de société et de culture…

Théâtre Nanterre-Amandiers
7 avenue Pablo Picasso 92022 Nanterre cedex
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 46 14 70 00
www.nanterre-amandiers.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)