Actualité théâtrale

Jusqu’au 1° janvier 2014, au Ciné 13 Théâtre, partenaire Réduc’Snes.

"Jean Martin ou la vie normale" Une comédie de Pierre-Antoine Durand et Benjamin Bellecour.

Amine, tout juste débarqué de Roissy, part à la recherche d’un emploi et d’un toit.

Deux démarches qui s’annoncent longues et fastidieuses quand on porte un tel prénom.

Sur les conseils de son logeur provisoire, il s’appellera dorénavant Jean Martin afin de passer inaperçu et d’accéder à une "vie normale".

Sa surprise est grande quand il se retrouve face à d’autres Jean Martin qui ont fait de la "normalité" une nécessité, mais aussi, un art de vivre.

Amine deviendra l’un des leurs.

Le spectacle qui se donne en ce moment sur le plateau de Ciné XIII Théâtre se présente, dans un premier temps comme un récit désordonné, sautant du coq à l’âne ; comme une comédie débridée dont on ne sait pas bien où elle va.

Mais derrière l’apparence, un rythme (un peu trop) endiablé, des personnages déjantés et imprévisibles, se tiennent en arrière-plan des sujets bien contemporains : l’identité, la notion de normalité, le sort des étrangers, l’individualisme ou la solidarité.

" Jean Martin" est un spectacle qui échappe à chaque fois qu’on croit le saisir. Mais pour mieux rebondir et conduire le spectateur sur encore d’autres chemins imprévus.

Si l’on s’y perd un peu, parfois (la construction dont le charme est dans l’éclatement pourrait néanmoins se resserrer un peu plus), il faut saluer le ton singulier de l’écriture, les inventions constantes, le travail de la mise en scène, certains dialogues très drôles ainsi que la belle énergie que déploient les quatre comédiens (mention spéciale à la jeune comédienne Anna Mihalcea, radieuse et pétulante) dont l’enthousiasme est communicatif.

Francis Dubois

Ciné Théâtre XIII, 1, Avenue Junot 75 018 Paris.

Réservations (partenariat éduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative : 01 42 54 15 12.

www.cine13-theatre.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Diane self portrait »
    Diane Arbus (1923-1971) est une figure majeure de la photographie de rue du XXème siècle. Fille de commerçants aisés juifs new-yorkais, elle a rencontré à quatorze ans celui qui devint son mari Allan... Lire la suite (25 septembre)
  • « Contrebrassens »
    Une femme qui chante Brassens cela surprend et enchante, quand elle a la malice et la grâce féminine que célébrait le grand Georges. Très inspirée par les textes et les mélodies du chanteur, car on... Lire la suite (25 septembre)
  • « Mademoiselle Julie »
    La pièce d’August Strindberg a été montée plusieurs fois la saison passée, pourtant on a l’impression de la redécouvrir chaque fois au gré des adaptations et des interprétations, tant elle est riche et... Lire la suite (19 septembre)
  • « L’Amérique n’existe pas »
    Un homme, bien seul au milieu de cartons plus ou moins bien empilés, se lance dans un monologue. Il raconte des histoires, il fait naître des personnages comme cet homme qui ne monte jamais dans un... Lire la suite (18 septembre)
  • « À l’abordage »
    Sasha troublée par la beauté d’un jeune homme Ayden arrive avec son amie Carlie dans la communauté où il habite avec un maître à penser charismatique, Kinbote, secondé par sa sœur, Théodora. Kinbote... Lire la suite (18 septembre)