Actualité musicale, chanson...

Jean-Pierre Drouet Fred Frith et Louis Sclavis Nouveauté jazz

Un trio, Jean-Pierre Drouet (percussions), Fred Frith (guitares) et Louis Sclavis (clarinette basse, soprano), enregistré « live » au festival des musiques improvisées de Franche-Comté – à Besançon en l’occurrence – et qui se livre sans retenue à cette création spontanée. Il se livre à un jeu de réminiscences, de souvenirs – ils en ont en commun, des duos -, de références et d’influences. Une musique aride, dure, qui se laisse désirer avec des moments de dérives totales suivies d’une rencontre entre les trois inespérée qui laisse, passez-moi l’expression, sur le cul. Ces instants, il faut savoir les attendre. Il faut qu’ils se chauffent, qu’ils perdent leur individualité pour forger celle du trio, puis la retrouver dans une autre configuration. Il faut suivre les méandres de cette improvisation à trois, de cette prise de risque insensé à notre époque. Qu’il y ait un festival pour le permettre et un label – In Situ qui, pour l’occasion a perdu sa belle couleur rouge réservée à l’intérieur – pour le faire connaître. L’auditeur doit oser, oser passer sur ses préjugés, sur les stridences, sur les à-peu-près pour aller chercher autre chose, un autre monde. Bien sûr, cette tentative sera inachevée. Elle ouvre la porte à d’autres expériences qu’il faudrait tenter. Il faut accepter d’être mal à l’aise pour chercher à entrevoir d’autres paysages.

En même temps, trois grands musiciens se font entendre sans chercher les points de repères traditionnels. Ils ont accepté de se voir mettre en question. Cette musique est difficile, elle ne se laisse pas apprivoiser. Allez-y quand même pour découvrir une autre façon de « faire » de la musique à partir de matériaux épars provenant de toutes les autres musiques.

Nicolas Béniès .

Jean-Pierre Drouet, Fred Frith, Louis Sclavis, « Contretemps etc… », In Situ/Orchestra.

Autres articles de la rubrique Actualité musicale, chanson...

  • « L’affaire Moussorgsky »
    Lorsqu’il était enfant, Alain Pierre, fondateur du septet de jazz Les 5000 doigts du Docteur K et directeur musical de ce spectacle, avait dans sa chambre un tourne-disque et des disques. Il en... Lire la suite (25 septembre)
  • La longue mémoire...
    "Le soir, je délivrais des mots de ma mémoire Que j’avais embarqués sur un grand crayon gris ; Ils respiraient encore la fureur de l’histoire Et, sur mon papier blanc ils se sont assoupis..." Sous... Lire la suite (4 mars)
  • L’intégrale Serizier
    Si vous avez manqué en janvier 2018, cet hommage à Jacques Serizier, présenté alors chez nos amis du regretté Théâtre de la Vieille Grille, ou si vous souhaitez retrouver cette présentation... Lire la suite (17 janvier)
  • « Jeanne Plante est chafouin »
    Jeanne Plante écrit paroles et musiques de ses chansons et les chante. Elle est aussi comédienne et s’est illustrée en 2016 dans un spectacle pour enfants Farces et attrapes , qui tourne encore en... Lire la suite (Décembre 2018)
  • « Bohème, notre jeunesse »
    La version française de La Bohème de Puccini est très liée à l’Opéra Comique. En 1898, moins de deux ans après sa création en italien à Turin, elle y fut représentée dans une version française approuvée... Lire la suite (Juillet 2018)