Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Caroline Bottaro (France)

"Joueuse" Sortie en salles le 5 Août

Un matin, Hélène, la quarantaine, femme de ménage dans un hôtel de luxe, surprend un couple dans l’intimité d’une partie d’échecs. L’image qu’elle retient de cet instant furtif et qui va la hanter est celle d’un bonheur parfait que son existence terne lui interdit.
Elle achète un échiquier, se lance dans la pratique du jeu et le plaisir qu’elle a et qui se confirme chaque jour l’amène à une sorte de dépendance. Un jour, elle découvre que le Docteur Krüger dont elle entretient la maison a été un joueur d’échecs de niveau professionnel…
L’idée de départ est épatante et bénéficie dans un premier temps de la fluidité d’un récit sans raté. Sandrine Bonnaire parfaite, offre à Hélène sa silhouette fine et une belle volonté farouche mais il eût fallu pour garder le cap, laisser le personnage seul face à sa détermination pour sa passion grandissante.
Malheureusement ceux qui s’ajoutent, le mari falot, l’adolescente en crise, l’amie coiffeuse ou le directeur du club d’échecs sont tellement attendus et peu tracés qu’ils affadissent le récit et nuisent à l’originalité du sujet.
SNES_Joueuse Il faut attendre l’entrée en jeu du Docteurs Krüger pour retrouver le fil de l’histoire et un regain d’intérêt pour le récit. Hélène et lui, concentrés sur l’échiquier peuvent réinventer l’image modèle du départ mais c’est un peu tard et on est passé par trop de digressions pour y croire à nouveau.
Pourquoi embarquer le personnage dans des tournois dont on sait qu’elle sortira vainqueur et dont on se doute qu’ils lui vaudront la reconnaissance un temps perdue de tout son entourage.
Avec un peu plus de retenue, un récit plus centré et l’effacement de personnages inutiles, "Joueuse" aurait pu être un bon film. Les paysages corses sont superbes et on se prend à rêver face à leur âpreté, à l’inventivité et à l’efficace sobriété de certains films turcs ou malaisiens…
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Zibilla ou la vie zébrée »
    Zibilla est une jeune zèbre qui a été adoptée par des parents chevaux. Dans l’école où elle va et où tous les élèves sont des enfants chevaux, ses rayures sont sujet à de constantes moqueries. Si bien... Lire la suite (12 novembre)
  • « J’aimerais qu’il reste quelque chose »
    « J’aimerais qu’il reste quelque chose », c’est la phrase que prononce une donatrice sans descendant qui vient déposer des documents personnels relatifs à la Shoah dont elle est en possession et qui n’a... Lire la suite (12 novembre)
  • « Le bel été »
    Amed, Mohamed et Wally, réfugiés de Guinée et du Mali ont été recueillis par Robert, Simon et Sophie dans leur maison du bord de la Manche, siège de l’association « des lits solidaires » Ils vont... Lire la suite (11 novembre)
  • « Rendre la justice »
    En France, l’appareil juridique apparaît le plus souvent comme une machine infernale, opaque, mystérieuse, impersonnelle à laquelle il vaut mieux ne pas avoir à faire, qu’il vaut mieux ne pas... Lire la suite (9 novembre)
  • « Noura rêve »
    Jamel a été condamné à une peine de prison ferme pour différents vols, escroqueries et récidives et Noura a demandé le divorce d’autant plus déterminée à retrouver sa liberté qu’entre temps elle a... Lire la suite (9 novembre)