Actualité théâtrale

à la Maison de la Poésie, jusqu’au 21 mars

"Kichinev 1903"

Le 7avril 1903, le dernier jour de Pessah qui était aussi le jour de la Pâque orthodoxe, un pogrom a eu lieu à Kichinev en Bessarabie. Une cinquantaine de personnes y ont été massacrées parmi lesquelles des femmes et des enfants et plusieurs centaines d’autres ont été blessées. Ce pogrom suscita à l’époque, une vive réaction dans le monde.
Le poète Haïm Nahman Bialik propose, dans un texte qu’il a écrit, "Dans la ville des massacres ", de le suivre dans une déambulation à travers la ville après le massacre.
Zohar Wexler, comédien et metteur en scène de ce spectacle, a fait à son tour le voyage. Il s’est rendu à Kichinev sur les traces du poème dans la ville d’aujourd’hui. Il s’est mis en quête d’ archives, de photos et d’ouvrages qui lui ont permis de mieux comprendre le poème de Bialik.
C’est aussi pour lui l’occasion de faire un voyage plus intime sur les traces de ses origines, sur les pas de ses grands parents qui vivaient à Kichinev.
Zohar Wexler dit ce texte de Bialik sans avoir recours au moindre effet. Deux projections jumelles sur un mur et sur un rideau soutiennent la parole et servent de décor. Quelques déplacements entre les rangées de sièges suffisent à rendre l’émotion du déchirement et à reprendre cet éternel questionnement sans réponses. Ces crimes horribles dont les victimes sont des innocents n’ont jamais cessé. Massacres, génocides, conflits inter ethniques continuent d’ébranler le monde.
Ce spectacle qui trouve sa profondeur dans sa grande sobriété bénéficie du décor à la fois simple et évocateur d’une cave dans les sous-sols de la Maison de la Poésie.

La Maison de la Poésie
Passage Molière 157 rue Saint-Martin
75003 - Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 44 54 53 00 / www.maisondelapoesieparis.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Sois un homme »
    Qu’est-ce qu’être une femme ? La question a beaucoup interrogé écrivain.e.s et philosophes depuis déjà un certain temps. Mais s’agissant des hommes, elle apparaît plus originale tant des siècles de... Lire la suite (17 mars)
  • « Illusions perdues »
    Après ses brillantes adaptations d’Homère ( Iliade puis Odyssée ) et de Chanson douce de Leïla Slimani, Pauline Bayle s’est lancé dans l’adaptation du roman de Balzac. C’est au fonctionnement du... Lire la suite (17 mars)
  • « L’éveil du printemps »
    La pièce de Franck Wedekind fit scandale a son époque (1890) et fut interdite de longues années pour pornographie. Elle offrait un regard osé sur la jeunesse, défendait le désir adolescent et pointait... Lire la suite (16 mars)
  • « Médéa mountains »
    Alima Hamel, la jeune poétesse, musicienne et chanteuse d’origine algérienne évoque ici son histoire personnelle. Elle se souvient du bonheur des vacances familiales quand elle quittait Nantes avec... Lire la suite (12 mars)
  • « Le pays lointain (Un arrangement) »
    C’est l’ultime pièce de Jean-Luc Lagarce mort à 38 ans, en 1995, quelques jours après l’avoir terminée. On y retrouve le thème du retour de l’enfant prodigue parmi les siens. Louis revient, au pays... Lire la suite (11 mars)