Actualité théâtrale

au Théâtre Nanterre-Amandiers, jusqu’au 18 décembre 2010

"Klaxon, trompettes et pétarades" Texte de Dario Fo - Adaptation et mise en scène Marc Prin

Pour dépeindre une époque bouffonne et sans scrupule avec atteinte à la justice, refus de la pensée et de la culture, triomphe insolent de l’argent, règne d’une télévision abrutissante, apothéose du corps remodelé, la farce est sans doute le moyen idéal.
C’est ce que fait Dario Fo avec "Klaxon, trompettes et pétarades", pièce féroce, espiègle et crue, au titre festif.
Tout ce qui se cache est mis sur la table, tout ce qui ne se dit pas est cité, tout ce qui est tu est mis au grand jour et il reste plus qu’à découvrir derrière l’excès de la forme, la brutalité du réel.
Le plateau devient une arène où l’on joue de la banderille, où l’on donne l’estocade à toutes les dérives. Le spectacle pousse chacun dans ses retranchements. On peut rire, être pris dans le rythme effréné de la mise en scène, le jeu débridé des comédiens, adhérer aux situations les plus loufoques et ne pas perdre de vue que le théâtre a, avant tout, une mission politique et qu’il est un art civique.

© Victor Tonnell

La cruauté impitoyable, la part de provocation où entraîne la farce devient la voix de la dissidence même si elle suscite autant l’adhésion que le retrait, et le rire de la farce donne la bonne distance entre le comédien et le personnage, la salle et la scène, la représentation et le réel.
Le théâtre de Dario Fo est tonique. On y est entraîné jusqu’au vertige. Mais il reste l’essentiel. Le message n’est jamais brouillé par le tourbillon du moyen utilisé.
Il y a de quoi rire beaucoup dans le spectacle de Marc Prin. Il y a aussi de quoi entraîner à la réflexion. Il y a beaucoup de talent derrière tout ça.
Francis Dubois

Théâtre Nanterre-Amandiers
7 avenue Pablo Picasso, 92022 Nanterre cedex
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 46 14 70 00
www.nanterre-amandiers.com

Débat autour du spectacle samedi 4 décembre 2010 à 18h (entrée libre sur réservation au 01 46 14 70 10 de 14à 18h du mardi au samedi) :
"Ouvriers et patrons : les classes sociales aujourd’hui"
avec Dominique VIDAL, de la rédaction du "Monde Diplomatique"
Ce devrait être passionnant. PL

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Une des dernières soirées de carnaval »
    Goldoni écrit cette pièce alors qu’il s’est décidé à quitter Venise, sa ville qu’il aime tant et qui l’a tant inspiré. Il est lassé de la guerre d’usure que mènent ceux qui, à la suite du Comte Gozzi,... Lire la suite (11 novembre)
  • « Une bête ordinaire »
    Elle a sept ans et demi, des seins comme des clémentines et l’impression qu’une bête sauvage lui crève le ventre. Elle a fait du garage à vélo de l’école sa cabane et y invite des petits garçons à toucher... Lire la suite (8 novembre)
  • « Le présent qui déborde »
    Après Ithaque , Christiane Jatahy continue à voyager dans l’Odyssée pour y trouver ce que ce poème vieux de 3000 ans nous dit du monde où nous vivons. Nous avions été peu convaincus par Ithaque où... Lire la suite (7 novembre)
  • « Tigrane »
    Tigrane disparaît un jour. On ne retrouve sur la plage que son skate et une bombe de peinture. Dans notre pays où l’école ne réussit pas à assurer une véritable égalité des chances, Tigrane semblait mal... Lire la suite (6 novembre)
  • « Place »
    De Place , couronnée par le prix du jury et le prix des lycéens au festival Impatience 2018, Tamara Al Saadi, son auteur dit : « la pièce est née de la nécessité de parler de ce sentiment qu’éprouvent... Lire la suite (6 novembre)