Actualité théâtrale

au Théâtre Nanterre-Amandiers, jusqu’au 18 décembre 2010

"Klaxon, trompettes et pétarades" Texte de Dario Fo - Adaptation et mise en scène Marc Prin

Pour dépeindre une époque bouffonne et sans scrupule avec atteinte à la justice, refus de la pensée et de la culture, triomphe insolent de l’argent, règne d’une télévision abrutissante, apothéose du corps remodelé, la farce est sans doute le moyen idéal.
C’est ce que fait Dario Fo avec "Klaxon, trompettes et pétarades", pièce féroce, espiègle et crue, au titre festif.
Tout ce qui se cache est mis sur la table, tout ce qui ne se dit pas est cité, tout ce qui est tu est mis au grand jour et il reste plus qu’à découvrir derrière l’excès de la forme, la brutalité du réel.
Le plateau devient une arène où l’on joue de la banderille, où l’on donne l’estocade à toutes les dérives. Le spectacle pousse chacun dans ses retranchements. On peut rire, être pris dans le rythme effréné de la mise en scène, le jeu débridé des comédiens, adhérer aux situations les plus loufoques et ne pas perdre de vue que le théâtre a, avant tout, une mission politique et qu’il est un art civique.

© Victor Tonnell

La cruauté impitoyable, la part de provocation où entraîne la farce devient la voix de la dissidence même si elle suscite autant l’adhésion que le retrait, et le rire de la farce donne la bonne distance entre le comédien et le personnage, la salle et la scène, la représentation et le réel.
Le théâtre de Dario Fo est tonique. On y est entraîné jusqu’au vertige. Mais il reste l’essentiel. Le message n’est jamais brouillé par le tourbillon du moyen utilisé.
Il y a de quoi rire beaucoup dans le spectacle de Marc Prin. Il y a aussi de quoi entraîner à la réflexion. Il y a beaucoup de talent derrière tout ça.
Francis Dubois

Théâtre Nanterre-Amandiers
7 avenue Pablo Picasso, 92022 Nanterre cedex
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 46 14 70 00
www.nanterre-amandiers.com

Débat autour du spectacle samedi 4 décembre 2010 à 18h (entrée libre sur réservation au 01 46 14 70 10 de 14à 18h du mardi au samedi) :
"Ouvriers et patrons : les classes sociales aujourd’hui"
avec Dominique VIDAL, de la rédaction du "Monde Diplomatique"
Ce devrait être passionnant. PL

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Inflammation du verbe vivre »
    Alors que Wajdi Mouawad, le directeur de La Colline, avait souhaité se lancer dans une entreprise fleuve, mettre en scène les sept pièces de Sophocle qui nous sont parvenues, le poète auquel il... Lire la suite (14 novembre)
  • « Il y aura la jeunesse d’aimer »
    Le couple que formèrent Louis Aragon et Elsa Triolet, unis par l’amour et l’engagement politique, est devenu emblématique. Didier Bezace s’est associé à Bernard Vasseur, directeur du Moulin de... Lire la suite (11 novembre)
  • « Dans la luge d’Arthur Schopenhauer »
    Yasmina Reza résume son texte en disant qu’il s’agit « de quatre brefs passages en revue de l’existence par des voix différentes et paradoxales, ou encore d’une variation sur la solitude humaine et des... Lire la suite (9 novembre)
  • « Après la répétition »
    On sait la puissance des liens qui unissent souvent un metteur en scène et ses comédiennes. En cherchant comment jouer la séduction, la naissance de l’amour, la passion, la lassitude qui s’installe,... Lire la suite (2 novembre)
  • « Contrebrassens »
    Une femme qui chante Brassens cela surprend et enchante, quand elle a la malice et la grâce féminine que célébrait le grand Georges. Très inspirée par les textes et les mélodies du chanteur, car on... Lire la suite (1er novembre)