Actualité théâtrale

jusqu’au 2 mars

"L’Ingénu" d’après Voltaire au Vingtième Théâtre – partenaire Réduc’snes

L’Ingénu dit avec franchise et sans retenue ce qu’il pense. Au cours d’un voyage à travers le monde, il s’arrête en Bretagne, l’endroit de ses origines. Il y rencontre l’amour, la religion et des représentants marquants de la société française. L’hypocrisie qu’il rencontre aura raison de ses enthousiasmes et les obstacles qui barreront son chemin finiront par le conduire à sa perte.
Spectacle foisonnant aux multiples personnages, l’Ingénu que propose Arnaud Denis est un spectacle de troupe avec une douzaine de comédiens dont l’âge va de dix neuf à quatre-vingts ans. Il s’agit de l’adaptation inédite de Jean Cosmos découpée en quinze tableaux avec des changements de décors à vue et dont la trame narrative est conduite par un personnage qui pourrait être à la fois l’auteur et le metteur en scène.
Œuvre théâtrale complète, l’Ingénu qui va de la comédie légère au drame, par sa force de suggestion, laisse libre l’imagination du spectateur.
Le voyage, thème récurent du spectacle est présent à travers l’étranger, l’autre et l’opposition entre l’être cultivé et le sauvage. Voyage réel à bord d’un bateau ou voyage symbolique quand l’Ingénu rencontre l’amour qui lui sera fatal.
Formé au Conservatoire National d’Art Dramatique de Paris dans la classe de Dominique Valadié, Arnaud Denis interprète l’Ingénu. Après avoir mis en scène une Cantatrice chauve restée à l’affiche pendant deux années, il crée les Fourberies de Scapin dans lequel il joue Scapin et qui remporte au Théâtre du Lucernaire un succès tant auprès de la critique que du public. Francis Dubois

Vingtième Théâtre
7, rue des Platrières 75 020 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 43 66 01 13

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Magnetic »
    On l’avait quitté cet été au festival Teatro a Corte à Turin où il avait imaginé une promenade jonglée au Château de la Venaria Reale qui se terminait par un très subtil et léger jonglage avec un sac de... Lire la suite (15 février)
  • « J’ai rêvé la Révolution »
    Olympe de Gouges, révolutionnaire et femme de lettres, auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne meurt guillotinée en 1793. C’est en s’inspirant librement de sa vie et de sa... Lire la suite (15 février)
  • « Mademoiselle Julie »
    C’est la nuit de la Saint Jean, une nuit magique placée sous le signe de la fête et de l’amour. Mademoiselle Julie, la fille du comte vient de rompre ses fiançailles et a décidé de transgresser les... Lire la suite (15 février)
  • "Le cercle de Whitechapel" de Julien Lefebvre
    Conan Doyle, jeune médecin écossais , déjà auteur de “ Une Étude en rouge ”, Bram Stocker, administrateur du Lyceum Theatre, féru d’occultisme et pas encore auteur de Dracula, George Bernard Shaw,... Lire la suite (14 février)
  • « Constellations »
    Marianne est physicienne, Roland apiculteur. Ils se rencontrent lors d’un barbecue chez des amis. Ils vont s’aimer, se trahir, se séparer, se retrouver, apprendre à s’écouter, se marier et se trouver... Lire la suite (14 février)