Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de P. Kinslin (Inde)

"L’allumette" Sortie en salles le 9 octobre 2013.

De nos jours, en Inde, des crimes sont perpétrés en plein jour, au milieu de la foule.

Shakhti est un jeune homme insouciant. Chauffeur de taxi enthousiaste, il est mêlé malgré lui à de sombres histoires qui lui valent la haine de plusieurs personnes n’ayant aucun lien entre elles.

Un bijoutier véreux et son fils, un agent en assurances, un caïd sur le retour en veulent à sa vie.

Shakhti qui ne se doute de rien, n’a qu’un rêve, celui de gagner le cœur de Leena, sa charmante voisine.

Le film de Kinslin touche à tous les genres cinématographiques à la fois. Il est un thriller avec suspense, une comédie romantique, un film à la gloire d’un héros invincible, tout à la sympathie qu’il inspire.

Shakhti est un amoureux touchant, un jeune homme joyeux et qui, sachant se battre, arrive à bout de tous ses ennemis.

" L’allumette" n’échappe pas pour autant aux codes du cinéma indien pour tout ce qui touche à la romance amoureuse même si le récit est bien contemporain.

Et même si on devine d’entrée que le personnage de Shakhti saura venir à bout de ses ennemis, avertis en cela à la fois par la candeur dont il fait preuve, sa bonne humeur et son art du combat, le suspense est de rigueur.

Le film ne se prive pas plus d’un arrière-plan social avec un regard sur la société indienne actuelle et sur les frontières existant entre les différentes couches de la société.

Shakhti, simple chauffeur de taxi inculte qui n’a pour tout argument de séduction que son enthousiasme et son goût pour la vie, parviendra-t-il à séduire Leena, une étudiante érudite issue d’un milieu bourgeois ?

Kinslin a réalisé un film très contemporain autour du mythe du héros moderne. C’est à la fois un conte qui ne manque pas de charme, une histoire "à l’eau de rose" qui ressuscite le héros invincible du film d’action.

La naïveté du récit tient lieu d’audace.

On peut faire un crochet par ce film tout compte fait rafraîchissant qui n’est pas loin des films de cape et d’épée au héros dynamique, qui autrefois ravissaient le public.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Sergio et Sergei »
    1991. La guerre froide est terminée et l’URSS s’écroule. Sergei, un cosmonaute russe est resté coincé dans l’espace, oublié par les soviétiques qui ont d’autres chats à fouetter. A Cuba, grâce à une... Lire la suite (25 mars)
  • « Companeros »
    En 1973, l’Uruguay bascule dans la dictature. Des opposants politiques sont secrètement emprisonnés par le nouveau pouvoir militaire. Le film de Alvaro Brechner s’attache aux terribles conditions... Lire la suite (24 mars)
  • « C’est ça l’amour »
    Depuis que sa femme a quitté le domicile, Mario assure le quotidien domestique et s’occupe seul de ses deux filles, Fida, quatorze ans, qui lui reproche le départ de sa mère et Niki, dix-sept ans, en... Lire la suite (23 mars)
  • « Still Recording »
    En 2011, Saeed a vingt ans. Étudiant ingénieur, il quitte Damas pour Douma et pour participer à la révolution syrienne. Quelque temps plus tard, il est rejoint par son ami Milad, étudiant aux... Lire la suite (23 mars)
  • « Sunset »
    1913, Irisz Leiter revient à Budapest après avoir passé son enfance dans un orphelinat. Son retour a Budapest est motivé par le désir de travailler dans le magasin de chapeaux dont autrefois, ses... Lire la suite (19 mars)