Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de P. Kinslin (Inde)

"L’allumette" Sortie en salles le 9 octobre 2013.

De nos jours, en Inde, des crimes sont perpétrés en plein jour, au milieu de la foule.

Shakhti est un jeune homme insouciant. Chauffeur de taxi enthousiaste, il est mêlé malgré lui à de sombres histoires qui lui valent la haine de plusieurs personnes n’ayant aucun lien entre elles.

Un bijoutier véreux et son fils, un agent en assurances, un caïd sur le retour en veulent à sa vie.

Shakhti qui ne se doute de rien, n’a qu’un rêve, celui de gagner le cœur de Leena, sa charmante voisine.

Le film de Kinslin touche à tous les genres cinématographiques à la fois. Il est un thriller avec suspense, une comédie romantique, un film à la gloire d’un héros invincible, tout à la sympathie qu’il inspire.

Shakhti est un amoureux touchant, un jeune homme joyeux et qui, sachant se battre, arrive à bout de tous ses ennemis.

" L’allumette" n’échappe pas pour autant aux codes du cinéma indien pour tout ce qui touche à la romance amoureuse même si le récit est bien contemporain.

Et même si on devine d’entrée que le personnage de Shakhti saura venir à bout de ses ennemis, avertis en cela à la fois par la candeur dont il fait preuve, sa bonne humeur et son art du combat, le suspense est de rigueur.

Le film ne se prive pas plus d’un arrière-plan social avec un regard sur la société indienne actuelle et sur les frontières existant entre les différentes couches de la société.

Shakhti, simple chauffeur de taxi inculte qui n’a pour tout argument de séduction que son enthousiasme et son goût pour la vie, parviendra-t-il à séduire Leena, une étudiante érudite issue d’un milieu bourgeois ?

Kinslin a réalisé un film très contemporain autour du mythe du héros moderne. C’est à la fois un conte qui ne manque pas de charme, une histoire "à l’eau de rose" qui ressuscite le héros invincible du film d’action.

La naïveté du récit tient lieu d’audace.

On peut faire un crochet par ce film tout compte fait rafraîchissant qui n’est pas loin des films de cape et d’épée au héros dynamique, qui autrefois ravissaient le public.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • "Reprise"
    En juin 1968, un groupe d’étudiants en cinéma de l’IDHEC filme le retour au travail des employés de l’usine Wonder à Saint-Ouen après trois semaines de grève. Une jeune femme, ouvrière de l’usine, reste... Lire la suite (Mai 2008)
  • "Moi qui ai servi le roi d’Angleterre"
    Jiri Menzel et l’écrivain Bohumil Hrabal n’en sont pas à leur première collaboration. Dans les années 60, pour Petites perles au fond de l’eau, un film tiré de plusieurs nouvelles de l’auteur, Menzel... Lire la suite (Mai 2008)
  • "Des temps et des vents"
    Une nouvelle génération de réalisateurs turcs est en train d’émerger. Parmi eux, Nuri Bilge Ceylan dont Uzak fut primé à Cannes et Fatih Akin, réalisateur allemand d’origine turque, dont le dernier film... Lire la suite (Mai 2008)
  • "Ciao Stefano"
    On attend toujours la sortie d’un nouveau film italien avec un vif intérêt et l’espoir qu’il va nous satisfaire complètement. Que celui-là va contribuer à remettre le pied à l’étrier à un cinéma qui nous... Lire la suite (Avril 2008)
  • "Le grand Alibi"
    Les romans d’Agatha Christie ont beaucoup inspiré le cinéma. Les anglais et les allemands ont été les premiers à adapter des œuvres de la romancière prolifique. Ses Dix petits nègres ont à eux seuls fait... Lire la suite (Avril 2008)