Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

"L’apprenti" un film de Samuel Collardey (France) - sortie nationale le 3 décembre

Lorsqu’en 2005, Samuel Collardey réalise son film de fin d’études "Du soleil en hiver", il filme le quotidien hivernal de son cousin agriculteur et de son apprenti. Pour son premier long métrage, il reprend la même thématique en filmant l’apprentissage, en alternance, de Mathieu, 15 ans, dans la ferme de Paul, un cultivateur assez âgé, marié et père d’une petite fille. Le tournage a duré une année, se calant sur les périodes d’apprentissage de Mathieu.
Au début, l’apprenti a du mal à s’adapter aux méthodes de Paul, qui travaille à son rythme. Avec ses camarades de lycée, il raille les méthodes d’une autre époque. Monde urbain et monde rural se côtoient sans se mélanger vraiment. La scène du vin chaud à la fête foraine répond et s’oppose à la beuverie entre potes dans un lieu clos. L’enseignement donné au lycée ne correspond pas à ce que va vivre Mathieu dans l’exploitation familiale.
Mais peu à peu des liens vont se tisser entre les deux hommes qui permettront à Mathieu de trouver sa voix (qui saute du grave à l’aiguë) et sa voie notamment professionnelle. "Je veux faire un métier qui me plait" répond-il à sa mère qui préfèrerait le voir travailler dans un bureau. Le film se construit sur une béance. Carence du père consécutive au divorce des parents pour le jeune homme, perte d’un fils pour Paul. Mathieu reverra son père mais n’arrivera pas à communiquer avec lui et c’est le cultivateur qui l’aidera à réviser sa leçon d’anglais, comme au début il avait aidé sa fille à réviser sa récitation. Le stage achevé, maitre et apprenti se quitteront sur une poignée de mains et chacun retournera à sa solitude.
Utilisant les moyens de la fiction (pellicule 35mm et contraintes techniques inhérentes), Samuel Collardey se situe dans la lignée des cinéastes qui brouillent les frontières entre fiction et documentaire.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Bacarau » 
    En 2016, Kleber Mendonça Filho présentait à Cannes « Aquarius » et brandissait avec son équipe, des pancartes dénonçant ce qu’ils considéraient comme un coup d’État contre la présidente Dilma Rousseff.... Lire la suite (21 septembre)
  • « Ne croyez surtout pas que je hurle »
    A la suite d’une rupture amoureuse qui l’a mis face à des difficultés financières insurmontables et pour plus de commodités, Franck Beauvais quitte Paris et ses activités cinématographiques déjà... Lire la suite (21 septembre)
  • « Ma folle semaine avec Tess »
    Sam, onze ans passe ses vacances d’été avec sa famille, sur une idyllique île néerlandaise. Il a pris la décision de s’isoler plusieurs heures par jour pour s’habituer à une solitude dont il compte... Lire la suite (15 septembre)
  • « Trois jours et une vie »
    En 1999, au moment des fêtes de fin d’année, à Olloy, une bourgade des Ardennes belges, un enfant disparaît mystérieusement. Les soupçons se portent tour à tour sur plusieurs villageois et l’atmosphère... Lire la suite (15 septembre)
  • « Édith en chemin vers son rêve »
    A 83 ans, Édith Moore (Edie) est une femme qui, regardant en arrière, a soudain le sentiment d’avoir raté sa vie. Quand, à la mort de son mari, infirme depuis des décennies et auquel elle était toute... Lire la suite (14 septembre)