Actualité théâtrale

Au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, jusqu’au 28 mars

"L’arbre d’amour" Textes d’Henri Gougaud. Mise en espace, scénographies et marionnettes, Ezéquiel Garcia-Romeu

"Les contes ne parlent pas du monde de l’enfance, mais de l’enfance du monde" dit Henri Gougaud, magistral et modeste conteur.
Sur le plateau de la petite salle du Théâtre d’Aubervilliers, deux tables, un dispositif de lumières et quelques marionnettes. D’entrée une complicité s’établit entre le conteur et son comparse marionnettiste, Ezéquiel Garcia-Romeu. Il échangent à voix basse, en aparté, établissant d’emblée entre eux et bientôt avec le public une convivialité souriante, une invitation à partager…
Henri Gougaud a le regard tendre de ceux qui tutoient Dieu sans insolence et qui ne renient pas, loin delà, les jouissances terrestres. Celles qui subsistent et dont les conteurs de notre vingt et unième siècle peuvent encore faire la matière de leur rêverie. Et quand elles viennent à manquer, ils réinventent l’innocence fondamentale qui manque à nos cœurs.
Pour Henri Gougaud, lueur malicieuse dans l’œil, celui qu’il appelle "l’inspirateur du Monde" est celui qui parfume l’air, ravive les couleurs, exalte les paroles, celui qui fait en somme tout le travail divin…
Henri Gougaud nous livre ses contes avec une simplicité toute conviviale. Une légère pointe d’accent accompagne les textes et le moindre geste est animé de la chaleur de l’offre et de l’invitation.
Une bouffée d’air frais. Un vrai régal…
Francis Dubois
Théâtre de la Commune d’Aubervilliers.
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 48 33 16 16
www.theatredelacommune.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • "Le commencement du bonheur"
    Giacomo Léopardi a écrit en 1824 des petites pièces philosophiques, Operette morali, une œuvre tonique, brève et subversive, à contre courant des gesticulations et prétentions stériles d’un genre... Lire la suite (Avril 2008)
  • "Phèdre" de Sénèque
    Sénèque aurait écrit 9 tragédies, toutes inspirées de légendes grecques, dont Agamemnon, Hercule furieux, Hercule sur l’Oeta, Œdipe, Médée –qui est au programme des Amandiers en fin de saison, et que met en... Lire la suite (Avril 2008)
  • "Nathan Le Sage" de Lessing
    Jérusalem, 1187. Le nouveau maître de la ville, le sultan Saladin, en ce temps de Croisades appelle au respect de la foi musulmans, juifs et chrétiens. Les Templiers qui tuent en invoquant Dieu... Lire la suite (Avril 2008)
  • "Sept secondes/ In god we trust" de Falk Richter
    Un pilote de l’armée américaine est suivi dans son quotidien, lequel consiste pour l’essentiel à larguer des bombes sur l’Irak. Il agit avec la concentration et l’application d’un enfant devant ses... Lire la suite (Mars 2008)
  • "Anagrammes pour Faust"
    Certains objets de notre quotidien aspirent comme certains humains à la vie éternelle. C’est le postulat de départ de la pièce. Ce souhait d’éternité nous renvoie à Faust qui, pour ce pouvoir, vendit son... Lire la suite (Mars 2008)