Éditos

L’arnaque

Après une série d’attaques l’année dernière contre les fonctionnaires (gel des salaires, jour de carence...), après l’annonce récente des suppressions de postes dans l’Éducation nationale, l’exécutif persiste et signe en ciblant maintenant les pensions.
Sur France Inter, jeudi dernier, Jean-Paul Delevoye déclarait à propos de la réforme des retraites : « nous allons avoir des fonctionnaires qui risquent d’être un peu pénalisés parce qu’ils n’ont pas de primes » et plus loin « comment profiter de cette opportunité qu’offre le système pour éventuellement mettre en place une politique de rémunération » [...] « un peu… » [...] « éventuellement… ».
Euphémisme et approximation qui n’augurent rien de bon. Oui, les professeurs seront parmi les grands perdants de cette réforme que rien ne justifie. Ils ont tout à perdre de cette réforme où aucune garantie n’est donnée sur leur future pension, alors même que le système actuel est en équilibre.
Promettre une éventuelle hausse de salaires contre une baisse des pensions, voilà bien un engagement auquel le SNES-FSU ne peut pas souscrire. Nous n’y croyons pas et nous n’en voulons pas.
Notre message est, pour notre part, sans ambiguïté. Notre modèle social, nous le défendrons le 12 novembre, dans la grève et les manifestations.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Examen de conscience
    Le ministre de l’Éducation pratique-t-il la méthode Coué ? Interrogé dans plusieurs médias sur l’appel à la grève du 17 juin, premier jour des épreuves du bac, il répète en boucle que l’organisation des... Lire la suite (8 juin)
  • Chacun pour tous  !
    Éducation, Fonction publique, retraites… Toujours et partout, c’est la solution de l’individu renvoyé à ses choix personnels qui est privilégiée  ; ce sont les perspectives solidaires qui sont ignorées... Lire la suite (21 mai)
  • C’est mathématique !
    Il y a plus d’élèves dans le second degré : le ministre supprime des postes et, en même temps, impose une deuxième heure supplémentaire. Peinant à recruter des professeurs de mathématiques, il supprime... Lire la suite (20 avril)
  • Batailles décisives
    La mobilisation à caractère national du 30 mars, initiée par la FSU, à l’appel de l’UNSA Éducation, de la CGT Éduc’action, du SGEN-CFDT, du SNALC et rassemblant les personnels de l’éducation, les parents... Lire la suite (30 mars)
  • Enfin entendu ?
    La presse change de ton. Il y a à peine quelques semaines toute opposition à J-M. Blanquer relevait du quasi blasphème. Le ministre était au faîte de sa gloire. Sa popularité déclinant, les articles... Lire la suite (9 mars)