Actualité théâtrale

« L’emmerdeur du 12 bis » au Lucernaire, Paris, jusqu’au 17 janvier 2009

C’est l’histoire de Juan, un vieil homme que sa fille Frédérique a placé en maison de retraite. Elle vient le voir de temps à autre, mais père et fille ont désappris à se parler. Seules ses promenades avec la jeune stagiaire, Hannah, stimulent le vieil homme et permettront que se renouent les liens entre le père et la fille.
Céline Monsarrat a écrit cette pièce après la canicule de 2003 pour donner à réfléchir sur la place des personnes âgées dans notre société. Elle milite pour qu’elles retrouvent leur place de transmetteurs du passé, sans trop sombrer dans un angélisme qui masquerait les côtés sombres de la vieillesse, le caractère souvent peu aimable des vieillards et le poids des rancœurs familiales. Mais, sur ce sujet grave, la pièce est optimiste, on sourit souvent et à la fin, les trois personnages auront progressé dans l’art de vivre ensemble. La mise en scène de Stella Serfaty est sobre, un fauteuil roulant sur lequel est assis Juan suffit à nous plonger dans l’univers de la maison de retraite. Les trois acteurs sont pleins d’humanité. Albert Delpy donne à Juan une certaine ambiguïté en le faisant osciller d’un personnage de vieillard acariâtre et obstiné à celui d’un homme qui sait qu’il n’est plus maître de sa vie, des moments de petits mensonges à ceux où il prend le risque de révéler ses faiblesses. Alexia Papineschi donne beaucoup de fraîcheur calme au personnage de la jeune stagiaire.
Micheline Rousselet

Le Lucernaire, 53 rue N.D des Champs, 75 006 Paris
Du mardi au samedi 18h30, dimanche 17h
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 45 44 57 34

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « À deux heures du matin »
    Pourquoi cet homme n’a-t-il pas allumé son téléphone portable depuis trois jours, pourquoi a-t-il effacé son compte facebook pour le rouvrir peu après sous un autre nom, pourquoi n’a-t-il pas pris... Lire la suite (17 septembre)
  • « Danser à la Lughnasa »
    Un jeune homme se souvient de l’été 1936 dans la maison familiale isolée en Irlande où il vivait avec sa mère et ses quatre tantes. Michaël s’en souvient car il y eut cet été là le retour de son oncle,... Lire la suite (16 septembre)
  • « Les naufragés » suivi de « La fin de l’homme rouge »
    Après Ressusciter les morts , Emmanuel Meirieu s’attache à nouveau à adapter deux livres témoignages, Les naufragés, avec les clochards de Paris de Patrick Declerck et La fin de l’homme rouge de... Lire la suite (16 septembre)
  • Théâtre 14
    Les nouveaux directeurs du théâtre 14, Mathieu Touzé et Édouard Chapot, proposent aux abonnés et aux curieux, pendant la durée des travaux au théâtre qui vont durer jusqu’au 20 janvier, UN PARCOURS... Lire la suite (13 septembre)
  • « Tempête en juin »
    Ce sont les deux parties de Suite française que Virginie Lemoine et Stéphane Laporte ont adapté et mis en scène (Virginie Lemoine seule pour la seconde partie) dans ces deux spectacles. Irène... Lire la suite (13 septembre)