Quelle évolution de carrière ?

PPCR, une revalorisation enrayée

Les principales dispositions du cycle de discussion Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations (PPCR), engagé sous le précédent quinquennat, ont été mises en application à travers une série de décrets. Pour la FSU, ce protocole constituait un premier pas dans l’amélioration des carrières et la reconnaissance des qualifications et de l’investissement des personnels. Le report d’un an de sa mise en œuvre décidé par le gouvernement actuel est un déni de la parole de l’État. Un tel report contribue à dégrader de nouveau le pouvoir d’achat des personnels.

Autres articles de la rubrique Quelle évolution de carrière ?

  • Quelle évolution de carrière
    En 2015, a été actée l’ouverture de discussions sur la carrière des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation. Les nouvelles modalités de carrière et d’évaluation actent plusieurs... Lire la suite (Septembre 2019)
  • Classe normale : un rythme commun
    La nouvelle carrière en classe normale se déroule sur un rythme commun d’une durée maximale de 26 ans. 30 % des personnels pourront bénéficier d’une réduction de durée d’attente d’un an lors du passage... Lire la suite (Septembre 2019)
  • Hors-classe pour tous
    Dans le cadre des discussions, le ministère a acté que « tous les personnels parcourront une carrière normale sur au moins deux grades ». La hors classe est donc garantie pour tous. Elle sera... Lire la suite (Septembre 2019)
  • Classe exceptionnelle
    La classe exceptionnelle constitue un nouveau débouché de carrière après la hors-classe. Elle permet d’accéder à la hors-échelle A pour les professeurs certifiés, PLP, PEPS, CPE et Psy-ÉN (INM 885 à 967)... Lire la suite (Septembre 2019)
  • Les nouvelles grilles indiciaires
    Le processus de revalorisation salariale combine une attribution de points d’indice supplémentaires aux différents échelons (cf. tableaux ci-contre et ci-dessous), une conversion d’une partie des... Lire la suite (Septembre 2019)