Actualité théâtrale

Théâtre Artistic Athévains, partenaire Réduc’Snes, jusqu’au 11 mai 2014

"L’homme Atlantique" de Marguerite Duras Réalisation et interprétation : Viviane Théophilidès.

Chaque lecteur de Marguerite Duras a sans doute en tête sa perception personnelle des textes et de la musique qui les accompagne.

"L’homme Atlantique" est un court écrit sur la douleur de l’abandon, sur l’absence.

Marguerite s’y confie à Duras, par caméra interposée et on y retrouve intacts, l’univers de l’auteur, son goût pour les hôtels désaffectés, les parcs, les bords de mer, les oiseaux, le vent.

Le texte nous amène en même temps aux confins les plus intimes de l’âme, dans l’obscurité des refuges les plus secrets.

Viviane Théophilidès a pris le parti d’interpréter le personnage, de laisser paraître sur son visage, dans ses gestes, dans ses déplacement, les expressions d’une femme atteinte au plus profond d’elle-même.

C’est une façon d’aborder un texte dont la force tient dans sa grande fragilité, sa délicatesse et sa pudeur, dans le balancement à peine perceptible des effets de la douleur.

La performance de l’actrice est irréprochable. Elle donne à cet " Homme atlantique" un rendu de cet état entre résignation et attente qui à la fois, selon comment on se place par rapport au texte et à ses résonnances profondes, sert ou trahit l’auteur.

On peut regretter la voix blanche de Marguerite Duras elle-même, la tonalité neutre avec laquelle elle abordait le texte dans le moyen métrage qu’elle réalisa.

Mais nous sommes sur un plateau de théâtre, lieu d’interprétation. Alors reconnaissons à Viviane Théophilidès ses qualités d’interprétation et soyons lui reconnaissants de nous rendre aussi, par instants, le souffle, le silence durassiens.

Francis Dubois

Théâtre Artistic Athévains 45 rue Richard Lenoir 75 011 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) 01 43 56 38 32

www.artistic-athevains.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Le paradoxe des jumeaux » de Jean-Louis Bauer et Elisabeth Bouchaud.
    Après la mort de Pierre Curie, Marie Curie va poursuivre seule et avec la même détermination ses recherches sur la radioactivité avant de faire des découvertes majeures sur le radium et le polonium.... Lire la suite (22 novembre)
  • « Price »
    Dans une petite ville américaine, où l’industrie décline tandis que la pollution et le chômage augmentent, Dany, qui vient de terminer le lycée, s’interroge sur son avenir, tout comme ses copains Larry... Lire la suite (22 novembre)
  • « Carnet de notes »
    Ils sont sept, quatre filles et trois garçons, sans oublier quelques instruments de musique, et l’on s’embarque avec eux pour un voyage dans l’école, de la primaire au lycée. Avec eux on est élève,... Lire la suite (21 novembre)
  • « Le soliloque de Grimm »
    Une tente quechua passablement déglinguée, un fauteuil défoncé d’où déborde le crin, une radio, un jerrycan, une vieille affiche de théâtre, une chaise percée pour SDF du vingt-et-unième siècle, une... Lire la suite (21 novembre)
  • « Ça va ? » de Jean-Claude Grumberg.
    Rien de plus anodin que la première question qu’on pose machinalement à la personne de sa connaissance qu’on croise : « ça va ? ». Une question qui à priori, ne porte pas à conséquence puisque le plus... Lire la suite (18 novembre)