Actualité théâtrale

Théâtre Artistic Athévains, partenaire Réduc’Snes, jusqu’au 11 mai 2014

"L’homme Atlantique" de Marguerite Duras Réalisation et interprétation : Viviane Théophilidès.

Chaque lecteur de Marguerite Duras a sans doute en tête sa perception personnelle des textes et de la musique qui les accompagne.

"L’homme Atlantique" est un court écrit sur la douleur de l’abandon, sur l’absence.

Marguerite s’y confie à Duras, par caméra interposée et on y retrouve intacts, l’univers de l’auteur, son goût pour les hôtels désaffectés, les parcs, les bords de mer, les oiseaux, le vent.

Le texte nous amène en même temps aux confins les plus intimes de l’âme, dans l’obscurité des refuges les plus secrets.

Viviane Théophilidès a pris le parti d’interpréter le personnage, de laisser paraître sur son visage, dans ses gestes, dans ses déplacement, les expressions d’une femme atteinte au plus profond d’elle-même.

C’est une façon d’aborder un texte dont la force tient dans sa grande fragilité, sa délicatesse et sa pudeur, dans le balancement à peine perceptible des effets de la douleur.

La performance de l’actrice est irréprochable. Elle donne à cet " Homme atlantique" un rendu de cet état entre résignation et attente qui à la fois, selon comment on se place par rapport au texte et à ses résonnances profondes, sert ou trahit l’auteur.

On peut regretter la voix blanche de Marguerite Duras elle-même, la tonalité neutre avec laquelle elle abordait le texte dans le moyen métrage qu’elle réalisa.

Mais nous sommes sur un plateau de théâtre, lieu d’interprétation. Alors reconnaissons à Viviane Théophilidès ses qualités d’interprétation et soyons lui reconnaissants de nous rendre aussi, par instants, le souffle, le silence durassiens.

Francis Dubois

Théâtre Artistic Athévains 45 rue Richard Lenoir 75 011 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) 01 43 56 38 32

www.artistic-athevains.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)