Actualité théâtrale

au Théâtre du Rond-Point, jusqu’au 27 juin 2010

"L’impardonnable revue pathétique et dégradante de Monsieur Fau" Mise en scène d’Emmanuel Daumas

Michel Simon ou Arletty pouvaient, entre deux films ou après une série de représentations théâtrales devenir meneurs de Revue. Michel Fau reprend le flambeau. Après avoir joué "La maison de poupée" sur la scène du Théâtre de la Madeleine, le voilà qui propose une revue dans la pure tradition de paillettes, de plumes et d’escalier sur le plateau de la salle Jean Tardieu du Théâtre du Rond-Point. Et si le faste est absent, si la ribambelle de girls et de boys se limite à deux danseurs, si les lumières sont là pour la forme, l’intelligence, la malice et la distance qui accompagnent les différents numéros, compensent largement tous les manques -volontaires- du décor.
Il faut bien sûr saluer le talent de Michel Fau qui sait avec un simple geste, une œillade, un mouvement de jambe restituer et rendre l’essentiel d’un genre tombé en désuétude qui, avec ce petit spectacle sans prétention, retrouve d’une certaine façon ses lettres de noblesse. Jamais il ne grossit le trait et derrière le cabotinage en clin d’œil se profile l’émotion, la malice et l’expression de mélodrame. Nulle démagogie non plus dans un choix de chansons qui va chercher ses titres dans les répertoires de Dalida, Betty Mars ou Georgette Lemaire.
Le plaisir que prend visiblement Michel Fau à chausser les hauts talons, à se vêtir de paillettes et de moire, et à entonner textes sirupeux drôles ou dramatiques en les revisitant, devient très vite communicatif. C’est drôle, c’est savoureux, c’est jubilatoire mais c’est surtout d’une intelligence qui réconcilient avec le-bon-cabotinage. Michel Fau est sans aucun doute un des plus talentueux artistes de sa génération.
Francis Dubois

Théâtre du Rond-Point
2 bis, avenue Franklin Roosevelt
75 008 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 44 95 98 21
www.theatredurondpoint.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « An Irish story »
    En 1949, Peter O’Farell quitte son pays l’Irlande du Sud à 19 ans pour venir chercher du travail à Londres, emmenant Margaret, sa jeune femme de 16 ans enceinte. Mais la vie à Londres est dure pour... Lire la suite (16 avril)
  • Voyage au bout de la nuit
    « Voyage au bout de la nuit » est repris du 16 avril au 1er juin du mardi au samedi à 21h Théâtre Tristan Bernard 6 rue du Rocher, 75008 Paris Réservations : 01 45 22 08... Lire la suite (12 avril)
  • « L’amour en toutes lettres »
    Dans les années 30, l’Abbé Viollet dirigeait des revues catholiques et s’occupait du courrier des lecteurs. Des hommes et des femmes lui confiaient leurs interrogations, leurs préoccupations, leurs... Lire la suite (12 avril)
  • « Deux mensonges et une vérité »
    Ne dîtes jamais à votre conjoint que vous vous connaissez par cœur, que, après vingt-sept ans de mariage, rien ne peut plus vous surprendre. C’est pourtant l’erreur que commet Philippe, et Catherine... Lire la suite (10 avril)
  • « Les chaises »
    On sort du théâtre de l’Aquarium avec l’impression d’avoir vu pour la première fois cette pièce, pourtant si souvent jouée comme il sied à un classique du XXème siècle. Parce que Ionesco est catalogué... Lire la suite (5 avril)