Actualités

Chose promise chose due

L’indemnité forfaitaire des CPE revalorisée l’arrêté est enfin publié au JO du 26 novembre

Au journal officiel du 26 novembre 2015, un nouvel arrêté fixe le taux annuel à 1 199.16€ de l’indemnité forfaitaire allouée aux CPE et aux personnels non titulaires exerçant les mêmes fonctions .
Cette augmentation toute symbolique est de 95 € annuels avec effet rétroactif au 1er septembre 2015 et passe l’indemnité à 99.93 € mensuels.

Au même niveau que la part fixe de l’ISOE des enseignants
Le SNES-FSU a revendiqué cet alignement car rien ne justifiait ce décalage historique d’avec l’ISOE (Indemnité de suivi et d’orientation des élèves). Nous n’avons eu de cesse de dénoncer le retard de rémunération et de carrière des CPE pourtant assimilées à celles des certifiés.
L’accès à la hors classe était une des autres revendications d’alignement. Le contingent de promotions à la hors classe a été inférieur à celui des certifiés jusqu’en 2013 où il a été revalorisé à 7 %. Le SNES regrette que ce taux n’ait pas permis de rattraper le retard enregistré dans la catégorie.
L’IF n’est pas l’ISOE
Tout en ayant désormais le même montant, l’indemnité forfaitaire des CPE n’est pas équivalente à l’ISOE, elle n’est pas régie par le même texte (décret n°91-468). Elle est liée à l’ensemble de nos missions statutaires et n’implique pas de dépassements horaires pour les conseils de classe ou les réunions parents/professeurs par exemple, contrairement à ce que disent certains chefs d’établissement .
Pour une vraie revalorisation
Le SNES revendique une part modulable de l’indemnité forfaitaire au-delà d’un effectif de 250 élèves et le doublement de l’ISOE et de l’IF. Le SNES-FSU portera lors des prochaines discussions avec le ministère sur les salaires et les carrières,début 2016, cette attente d’une véritable revalorisation des personnelles de l’Éducation Nationale.

Autres articles de la rubrique Actualités