Communiqués

La 2e heure sup’, c’est NON ! Communiqué du SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU

JM BLANQUER annonce depuis plusieurs mois sa volonté d’imposer aux enseignants du second degré une deuxième heure supplémentaire. Une modification des obligations statutaires de service sera discutée lors du prochain CTMEN du 30 janvier.

Signez la pétition !
Télécharger le tract et la pétition papier à faire signer
Retour des pétitions avant le 26 avril pour remise au comité technique ministériel du 14 mai 2019.

Ces heures supplémentaires viennent se substituer aux 2650 postes que le Ministre a décidé de supprimer à la rentrée 2019 dans les collèges et les lycées. Cette mesure permettra donc aux chefs d’établissement de contraindre les professeurs à une augmentation de leur charge de travail, déjà trop lourde.

Le SNES-FSU, le SNEP-FSU et le SNUEP-FSU s’opposent à cette mesure.

Ils rappellent que le temps de travail des professeurs est déjà de plus de 42 heures par semaine. Alors que s’accumulent la fatigue, le stress, l’augmentation des effectifs par classe… le ministre ne trouve rien de mieux pour revaloriser nos métiers que de dégrader les conditions de travail. C’est du « travailler plus pour gagner plus » à moindres frais étant donné que les heures supplémentaires sont particulièrement sous payées dans l’enseignement. D’autant plus que le montant de cette deuxième heure supplémentaire, bien qu’obligatoire, sera minoré par rapport au montant de la première.

Cette obligation nouvelle va en sens inverse de l’emploi, d’une revalorisation nécessaire des rémunérations, comme du régime indemnitaire, et d’une amélioration des conditions de travail de nature à rendre attractive une profession qui peine à attirer les étudiants. Assurer des heures supplémentaires doit demeurer un choix personnel.

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • CTM : la caricature du dialogue social
    A été dévoilée au CTM, la répartition académique des moyens pour la rentrée 2019. Les documents fournis sont inexploitables en l’état. Alors que le PLF impose la suppression de 2 450 postes dans le second... Lire la suite (Décembre 2018)
  • 18-19 décembre, programmes de la réforme du lycée
    Le Conseil supérieur de l’Éducation (CSE) devait donner, mardi et mercredi 18 et 19 décembre un avis consultatif sur 37 arrêtés, soit plus de soixante projets de programmes du lycée général et... Lire la suite (Décembre 2018)
  • Mercredi 19 décembre 2018
    Les questions d’inégalité et d’injustice sociale qui traversent le mouvement social actuel font écho chez les lycéens qui depuis plusieurs jours manifestent, débattent dans des assemblées générales... Lire la suite (Décembre 2018)
  • Elections professionnelles : le vote de la confiance
    Après sept jours de vote marqués par de graves dysfonctionnements - malgré les alertes du SNES-FSU que le ministère n’a pas entendues - les collègues ne se sont pas découragés. La participation est en... Lire la suite (Décembre 2018)
  • Pour plus de justice sociale à l’École
    La situation est très tendue dans de nombreux lycées où l’on assiste à une gradation dans l’expression de la colère des lycéens qui se sentent eux aussi concernés par les questions de justice sociale.... Lire la suite (Décembre 2018)