Les Chaires supérieures

Carrière des professeurs de chaires supérieures

La HEB au sein du corps votée au CTM du 10 juillet

A l’ordre du jour du Comité Technique Ministériel (CTM) du 10 juillet 2018 figuraient les textes relatifs à l’accès à la HEB au sein du corps des professeurs de chaires supérieures qui se mettra en place dès l’année scolaire 2018-2019. Les textes ont été approuvés par le CTM.

Le SNES-FSU avait obtenu que l’accès à la HEB via la classe exceptionnelle des agrégés soit transitoire et ne concerne que l’année scolaire 2017-2018. A compter de la rentrée prochaine, l’accès à la HEB se fera au sein du corps conformément au vote qui a eu lieu au CTM du 10 juillet.

Lors du CTM, la FSU a voté POUR les textes relatifs au corps des professeurs de chaires supérieures car ces textes actent, comme le réclamait la profession, l’accès à la HEB au sein du corps, dans le cadre de PPCR .

Toutefois, les textes du ministère prévoient un accès à la HEB par échelon spécial, Or, le SNES-FSU revendique, conformément à ses mandats votés lors du Congrès National de Rennes au printemps dernier, une carrière qui permette à tous les professeurs de chaires supérieures de déboucher à la HEB sans l’obstacle de l’échelon spécial. La FSU a donc présenté des amendements au CTM du 10 juillet que vous trouverez dans le document ci-dessous :

Amendements FSU-Chaires sup’-CTM 10.07.18

Dans le document suivant, vous trouverez la nouvelle carrière et la carrière que revendique le SNES-FSU pour les professeurs de chaires supérieures à partir des amendements défendus par la FSU :

Carrière des professeurs de chaires supérieures

Les votes au CTM :
Votes des amendements présentés par la FSU
Pour : Unanimité. Toutes les organisations syndicales ont soutenu les amendements de la FSU.
Abstentation : 0
Contre : 0

Vote des textes ministériel
Pour : FSU et SNALC
Abstention : FO
Contre : 0

L’obtention de la HEB au sein du corps s’inscrivant dans le cadre de PPCR, il est intéressant de voir que la stratégie et l’action du SNES-FSU ont réussi à convaincre non seulement la profession mais aussi les OS qui s’opposaient à PPCR.

Continuer à organiser la rotation pour défendre les futures promotions....
Le SNES-FSU avait défendu que l’accès transitoire à la classe exceptionnelle des agrégés concerne prioritairement les collègues partant à la retraite en 2018. C’est bien ce qu’ont fait les services du ministère et les Inspections générales lors de la CAPN du 5 juillet. C’est ce qui permettra de promouvoir en 2018-2019 110 collègues à la HEB au sein du corps des professeurs de chaires supérieures, une fois que les décrets seront publiés, ce qui peut prendre plusieurs mois.

Avec la mise en place progressive, dans le cadre PPCR, de l’accès à la HEB, il y aura, à terme, 10% du corps, c’est-à-dire 225 emplois, à l’échelon spécial. Il faudra parcourir deux chevrons (B-2 et B-3) dans l’échelon spécial pour atteindre l’indice sommital (indice 1067), le temps d’attente au chevron B-2 est d’un an.

Il y aura 165 emplois à l’échelon spécial en 2019-2020, 185 en 2020-2021, 205 en 2021-2022 et 225 en 2022-2023. Or, selon les années, ce sont environ 150 professeurs de chaires supérieures qui partent à la retraite (116 en 2015, 143 en 2016, 146 en 2017, 125 en 2018, pour les années antérieures voir ici). On peut en conclure qu’avec la mise en œuvre d’une bonne rotation, une partie importante des professeurs de chaires supérieures pourront finir à l’indice sommital.

... et obtenir la HEB pour tous
Raison de plus pour revendiquer, comme le fait le SNES-FSU, que tous les collègues puissent être promus dans le déroulé normal de la carrière dans la suite logique du rythme unique d’avancement de la carrière des professeurs de chaires supérieures, avancée obtenue dans le cadre du dispositif PPCR que le SNES-FSU a acté positivement. En effet, puisque les professeurs de chaires supérieures ont déjà été choisis par l’Inspection générale pour l’excellence de leur travail, le débouché à la hors échelle B doit être accessible à tous en fin de carrière.

Autres articles de la rubrique Les Chaires supérieures