Actualité théâtrale

à la Maison de la poésie

"La commission centrale de l’enfance" Texte et interprétation, David Lescot. jusqu’au 9 novembre

Lorsqu’il était enfant, David Lescot passait ses vacances d’été dans les colonies que proposait la "Commission centrale de l’enfance", une association tenue par des juifs communistes, créée après la seconde guerre mondiale pour accueillir des orphelins, enfants de disparus.
Dans ce spectacle qu’il a conçu, il livre en vrac et sans nostalgie les souvenirs qu’il garde de ces moments-là. Il les livre tels qu’ils lui sont revenus en mémoire, parfois avec précision, parfois dans une sorte de confusion tâtonnante et nous donne à voir au bout du compte selon ses propres termes une sorte de petit poème épique, scandé, chanté qui fait le va et le vient entre les temps de l’origine et ceux de l’extinction, entre la petite et la grande histoire.
Muni d’une guitare électrique tchécoslovaque rouge des années soixante, avec un dispositif scénique réduit à un ou deux projecteurs, une bascule pour figurer la nuit, ce jeune homme aux multiples talents de musicien, de chanteur et d’auteur nous entraîne dans une atmosphère de cabaret minimaliste.
« La commission centrale de l’enfance » est la reprise du spectacle donné en fin de saison dernière à la Maison de la poésie et que la critique avait unanimement salué.
Auteur, metteur en scène et musicien, David Lescot met en scène ses propres textes dès 1999.
« Les conspirateurs » est sa première pièce. Suivront « L’association » donné en 2002 à l’Aquarium, « L’amélioration » au programme du théâtre du Rond-Point en 2004.
Sa pièce « Un homme en faillite » qu’il met en scène pour la Comédie de Reims, reprise au théâtre de la ville en 2007 obtient le Prix du syndicat national de la critique. Elle sera jouée à Edimbourg et en Allemagne et mise en espace à New-York, Buenos Aires, Stuttgart…
David Lescot enseigne les Arts du Spectacle à l’Université ParisX-Nanterre.
Ses textes sont publiés aux Editions Actes Sud-Papiers.
Francis Dubois

Maison de la Poésie
Passage Molière, 157 rue Saint-Martin 75 003 Paris.
Réservations au 01 44 54 53 00 ou www.maisondelapoesieparis.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La 7è vie de Patti Smith »
    Dans la banlieue de Marseille en 1976, une jeune adolescente au corps androgyne, timide et mal dans sa peau, entend lors d’une soirée entre amis un disque avec la voix de Patti Smith et son cri... Lire la suite (20 février)
  • « Les grands rôles »
    On entend une démarche boiteuse et un acteur arrive en traînant une chaise qui fait le bruit de sa canne. Le monologue de Richard III démarre et le rire aussi quand un acteur échappé de Lucrèce... Lire la suite (19 février)
  • « Fanny et Alexandre »
    Les spectateurs finissent de s’installer dans la salle Richelieu et Denis Podalydès s’avance au bord du plateau, vêtu d’un long manteau de scène, pour leur rappeler d’éteindre leurs téléphones... Lire la suite (18 février)
  • « La conférence des oiseaux »
    Il y a quarante ans Jean-Claude Carrière adaptait pour Peter Brook l’un des plus célèbres contes soufi du Persan Farid Uddin Attar (1142-1220). La conférence des oiseaux raconte comment, encouragés... Lire la suite (14 février)
  • « Premier amour »
    Sami Frey reprend cette nouvelle de Samuel Beckett, écrite en 1946, qu’il avait créée il y a dix ans. On y trouve déjà l’image de ces clochards célestes que seront, dans En attendant Godot , Vladimir et... Lire la suite (7 février)